Réparer, un choix politique ?

Par Limou
le 20 juillet 2018 à 13h29
3 622 lectures
56 réponses

Je viens d’une famille « de la débrouille » : chez moi on répare la tondeuse, rafistole les vases cassés, recoud les boutons, rempaille les chaises (oui ça existe encore). Mon père vient d’une famille de paysans où chaque bout de ficelle était mis de côté « des fois que », et ma mère d’une famille d’immigrés qui a survécu à coup de petits boulots à une époque où la plupart des métiers étaient fermés aux étrangers.

Malheureusement, la maitresse en la matière (ma mère) nous a quittés avant de me transmettre tout son savoir. J’ai le réflexe, la curiosité, mais pas les connaissances.

Bref, quand la machine à laver s’est mise à fuir, j’ai cherché d’où ça venait et j’ai directement trouvé : manchette fendue. J’en recommande une et me dis que ça ne doit pas être bien sorcier à poser. Combien de fois j’ai croisé ma mère, les fesses en l’air, les mains dans la machine, en train de trifouiller dedans en pestant ?

Je démonte la porte, l’avant du joint, le verrouillage de la porte et je cherche à déposer le cache avant pour gagner un peu de place et atteindre le serre-joint du tambour. Sur l’antique machine familiale, on enlevait la plinthe en bas de la machine et on dévissait deux grosses vis plates qui avaient été d’ailleurs changées plusieurs fois. Plus qu’à déboîter.

Mais sur mon modèle d’il y a 2 ans, acheté avec mes premiers revenus d’adulte, c’est une autre paire de manches : pas de grosses vis en métal faciles à enlever. Mais pas moins de 16 vis en plastique, demandant un outillage spécial pour être enlevées, accessibles uniquement par le dessous de la machine.

J’ai râlé (réflexe familial), puis j’ai monté mon joint avec deux centimètres de chaque côté pour manœuvrer. 2 heures de boulot.

C’est aussi ça, l’obsolescence programmée : tellement emmerder les gens qui mettent les mains dans le cambouis qu’il est plus facile de racheter une machine que de changer un joint.



+ 49 -

Petitprout Vermisseau

la seule chose que je retiens, c'est : "Combien de fois j’ai croisé ma mère, les fesses en l’air, ..."
+ 8 -

xzat En réponse à Petitprout Jeune lombric

Il viens du pas de calais.
+ 12 -

Limou En réponse à xzat Vermisseau

Je suis une corrézienne, désolée de casser le mythe :p
+ 9 -

Necropaf En réponse à Limou LoMBriK addict !

Un lombrik féminin? C'est noté, il faudra penser à créer le tag "Vermisselle" :p
+ 9 -

Kudsak Vermisseau

C'est un peu comme quand tu arrives devant ton aspirateur qui broute un peu, avec ton kit d'embouts à tournevis. Tout est là: du plat, du cruciforme, du pozidrive, du torx, du allen... et pourtant, la dernière vis est à empreinte carrée. Tu te démerdes tant bien que mal avec un plat, en niquant la vis et en te disant "c'est pas grave, de toute façon si il retombe en panne, je le vire" et au moment de tout remonter, la dernière patte du cache en plastique casse...

Je compatis !
+ 12 -

magnussoren Ver (re-)cyclable

attention!
J'ai commencé comme toi, maintenant j'ai 30 vélos dans mon garage..
Blague à part, je ne peux que t'encourager, on trouve pas mal de tuto sur youtube et pas mal de répare café commence a se creer un peu partout en France, je sais ça remplace pas une maman ( que je felicite pour avoir aussi bien élevé)
+ 4 -

Limou En réponse à magnussoren Vermisseau

Je n'ai pas de garage, ouf ! :p
+ 8 -

vwseb Jeune lombric

J'ai aussi été élevé à la débrouille et à la réparation, pas par nécessité (mon père gagnait bien sa vie) mais par choix "politique". Je m'y intéressais très jeune et du coup il a pu me transmettre tout son savoir. Que ce soit dans une machine à laver, le jouet du gosse ou la voiture, je répare tout ce qui est possible, s'en est devenu une passion (pareillement, pas par nécessité, je gagne bien ma vie). D'ailleurs je bosse dans le milieu de la maintenance, ça ne s'invente pas.
Sinon je suis un adepte de la seconde main. Apres llb biensur, c'est lbc qui est dans mes principaux favoris !
J'essaye d'inculquer la même philosophie à mon rejetons...
Je passe pour un extraterrestre auprès de pas mal de monde, je trouve ça désolant...

Bref je ne peux que te féliciter d'avoir oser y mettre les mains, avec un peu de pratique ça deviendra de + en + intéressant
+ 5 -

Jamy Vermisseau

Et que dire du suivi des pièces chez les fabricants.
Je viens d'en faire l'amère expèrience en dépensant 25 euros de devis sur une panne d'outillage pour m'entendre dire que la marque de fabrique plus les pièces et donc que mon outil est bon pour la déchèterie (perforateur Einhell). En photo : une indication sur le suivi pour savoir avant d'acheter.
Image de Jamy
+ 5 -

nevaram Jeune asticot

Je faisais ça aussi, mais je suis rendu compte que les produits que je réparais et sur lesquels je passais mon temps, mes nerfs et mon argent, lâchait ailleurs très peu de temps après.

Je suis résigné, maintenant c'est déchetterie. Par contre je prend le premier prix, je ne suis pas plus mécontent qu'avec des marques.
+ 5 -

Limou En réponse à nevaram Vermisseau

Je comprends parfaitement ce raz-le-bol. Personnellement mes stratégies sont les suivantes :
- moins d'électronique, plus de mécanique. Ma cafetière est une Bialetti (qu'on met sur le gaz pour faire chauffer) dont la seule pièce "sensible" est le joint, facilement trouvable. Pour la nourriture j'utilise un fouet à manivelle (en inox, inusable), une bouilloire à mettre sur le gaz, un hachoir à main... quand il n'y a pas d'électronique c'est plus facile à réparer quand on n'y connait pas grand-chose
- je vais à Emmaüs et j'achète des choses un peu plus anciennes. Pour chauffer le cabanon de campagne d'un ami, nous avons acheté un poêle de masse pour 150 euros, entièrement en fonte. Le plus dur a été de le déplacer ... Ça pèse la fonte. Maintenant les poêles entièrement en fonte sont introuvables.
+ 3 -

krondor En réponse à Limou Vermisseau

Béa Johnson a eu le même problème... Une machine à laver (je ne sais pas si c'est vaisselle ou linge)ne fonctionne plus. Elle paye un gars pour faire changer les pièces et ne pas racheter une nouvelle machine. Le mec lui dit : "Madame, la pompe est en plastique et c'est irremplaçables). Elle fait de la bidouille avec le mec pour rendre les pièces remplaçables et renvoi les déchets à la marque avec une lettre explicative de la raison des déchets.

Sa vision : Si chaque client renvoi les déchets directement à la maison mère, ils arrêteront de faire des pièces en plastiques parce qu'ils se rendraient alors compte du nombre de déchets qu'ils génèrent dont ils devront payer l'évacuation.

Elle explique d'ailleurs qu'en faisant cela, elle a déjà fait changer quelques pratiques de constructeur ou de fournisseurs.
+ 6 -

AlrX02 En réponse à krondor Vermisseau

J'adore le principe de renvoyer les parties toute pourries aux vendeurs, ça donne des idées
+ 1 -

Cyclomore En réponse à Limou Vermisseau

Bah l'électronique c'est simple. 80% des pannes sont liées à un problème de connexion -->débrancher/rebrancher tout ce qui peut l'être, resserrer toutes les vis, éventuellement refaire les soudures qui ont l'air louche. Un peu de bombe a contact peut faire l'affaire pour les trucs inaccessible, et un peu de papier de verre + étamage pour les trucs oxydés. Après il y à les fusibles qui n'ont pas toujours l'air fondu quand ils le sont. Il faut tous les tester. Enfin les composants de puissance peuvent cramer mais dans ce cas ils arborent souvent une jolie teinte cramée ou un voisinage fondu. Dans ces cas là il faut les changer. les quelques cas qui restent sont effectivement un peu plus retors. Il faut faire des échanges de carte avec un appareil qui marche pour trouver celle qui est défaillante. Réparer une carte qu'on ne trouve plus dans le commerce… La ca devient compliqué il faut que l'appareil vaille vraiment cher.
+ 2 -

Ced Lombrik

C'est effectivement un truc.... Pour la mécanique de ce type, il y a de plus en plus d'ateliers participatifs qui existent et, si pas, qui sont à mettre en place. Personnellement, j'ai beaucoup de mal pour ce type de mécanique mais les tutos internet aident aussi beaucoup. Mais je dois avouer que c'est beaucoup plus facile avec des trucs basiques sans électronique ou sans moteur, comme un vélo par exemple.

Le nouvel endroit où j'habite depuis quelques mois est au fond d'une cours et j'ai construit la plupart des meubles avec des palettes récupérer au travail de ma compagne, ai refait un potager et tout et tout. Ca a bien fait chier les voisins avec le bruit pendant une semaine ou deux mais maintenant, ils viennent nous voir les uns après les autres pour voir le potager, demander de l'aide pour des constructions ou des réparations (vélos, meubles, peinture, etc...). Je suis même grimpé sur le toit de la copro pour changer des tuiles péter après un orage et j'ai fait une commode en bois pour la cuisine d'une voisine. Là, la copro veut que je fasse un jardin plus grand sur les toits notamment mais bon, on est locataire et on ne pense pas rester super longtemps sinon on remonte dans la montagne. Si jamais, alors oui on pourra faire une petite ferme urbaine, ce sera aussi cool pour les enfants.

Ce sont des belles choses à réaliser avec tout le monde autours en fait. :)
+ 6 -

Black Lombric

Et bien, je suis fier de notre communauté !
Ça fait du bien de se dire qu'il y a d'autres "extraterrestres" qui ont réussi à dépasser la mentalité de consommateurs-puerils-gâtés qui est le paradigme actuel !
Bricolez ! Réparez !
Et surtout, faite le avec vos enfants !
Transmettez ce mode de vie !

(si vous avez pas encore d'enfants, vous pouvez en bricoler un, mais il faut un/une autre bricoleur )
+ 1 -

Guaruda En réponse à Black Asticot

Oh oui, surtout avec les enfants et avec un peu de pédagogie tout de même, je suis vraiment triste de ne pas avoir toutes les compétences et astuces de bricolage de mon père ou celle de cuisine/couture de ma mère.
+ 1 -

Guaruda Asticot

Et encore, là dans ton exemple y a rien de "vitale" ou de "sécuritaire", pour ma part j'ai fait cette amère découverte en voulant changer mon kit chaine. Pour ma toute première moto, rien de bien fifou le matériel basique suffisait amplement, mais sur ma dernière moto impossible de faire quelque chose à part constater que je n'ai pas les outils et que ces outils sont réservé aux professionnels, j'ai eut un peu mal au cul d'emmener ma moto au garagiste juste pour changer un kit chaine...
+ 4 -

vwseb Jeune lombric

Ah et puis c'est un peu pareil pour la cuisine et les bons produits. J'ai été élevé à la campagne, chez mes parents il y avait et il y a tjs un grand jardin, fut une époque on plantait même les patates en famille dans les champs de la mami. On a la chance d'avoir un terrain pas trop petit donc on a fait un beau jardin et ma femme s'est réellement passionnée de cette activité.
En ce moment c'est un kif pas possible de faire des salades et des bons petits plats avec de vrais produit sains et goûteux (sans compter les réserves à aire au congèlo pour passer l'hivers)

Bref c'est un choix de vie ou demande un peu d'investissement, mais c'est tellement gratifiant
+ 1 -

Magret Vermisseau

J’appelle pas vraiment ça de la débrouille, mais de la logique. Puis de toutes façons pour ce genre de choses; la voiture, le lave linge, dernièrement de la plomberie, je laisse ça à ma femme ^^
+ 3 -

Limou En réponse à Magret Vermisseau

Ce n'est plus de la logique et c'est bien ça le problème : normalement réparer devrait être plus intéressant que jeter et racheter, mais tout est fait pour qu'on fasse l'inverse. Dans l'indifférence quasi générale, sauf sur Lelombrik !
+ -2 -

Magret En réponse à Limou Vermisseau

Mais qu'est-ce que tu racontes... "Dans l'indifférence quasi générale, sauf sur Lelombrik !" Tu vis dans un monde de bisounours. Il y a pas mal de monde qui répare juste ben comment dire... Ils ne peuvent pas faire autrement, c'est pas une question de conscience de prise de conscience de leur conscience, c'est juste qu'ils n'ont pas les thunes. Mais bon, comme tu est une meuf et que tu racontes ta life de bien-pensante sur youtube, pardon, LLB, ça passe crème. La prochaine fois, avec une photo de cul ou de boobs, tu seras top 1 des fichiers ^^
+ 1 -

fwan6 En réponse à Magret cabwL

Tu veux dire que les gens font bon gré- magret ?
+ 3 -

Limou En réponse à Magret Vermisseau

C'était une blague hein, le "sauf sur Lelombrik". Et au vu du top com, c'est apparemment parce que je suis une femme que mon fichier a été upvote. D'ailleurs je garde précieusement ton conseil sur les boobs, C'est vrai que ça manque de boobs ici.
+ 0 -

Commeanathorien En réponse à Magret Vermisseau

Je suis d'accord, une photo de ses boobs lui aurait apporté plus de + !
Une photo de son cul marche aussi !
+ 3 -

fwan6 cabwL

Petit, je demontais tout ce que je pouvais, y compris ce qui marchait encore. Quelques appareils ne s en sont pas relevés à l époque. Mais ces aventures ont été fondamentales dans ma construction personnelle, et aujourd'hui mes enfants ont la même attitude. Et surtout Ils savent que quand qqch est cassé ou en panne, on va d abord chercher à le réparer. Ils sont par ailleurs très sensibilisés au zéro déchet et tout cela est très cohérent pour eux...
+ 6 -

JeanEude En réponse à fwan6 Vermisseau

"je demontais tout ce que je pouvais, y compris ce qui marchait encore"

Putain faut que j'aille voir un psy ...
+ 2 -

fwan6 En réponse à JeanEude cabwL

Ho putain. J' avais pas fait gaffe. Non, ce comportement là est venu bien plus tard. Mais c est vrai que certaines ne marchaient plus très bien pendant quelques jours.
+ 3 -

Black En réponse à fwan6 Lombric

"quelques [unes] ne s'en sont pas relevées"
+ 0 -

afturgugluck Vermisseau

globalement, l'électroménager est plus fiable qu'avant, coûte moins cher, et a un meilleurs rendement énergétique. C'est déjà pas si mal.
+ 4 -

Clansman En réponse à afturgugluck irkblmo

meilleur rendement ok mais c'est tout !
+ 1 -

afturgugluck En réponse à Clansman Vermisseau

les idées reçues... Un frigo par exemple coûte 2 fois moins cher qu'il y a 30 ans.

https://www.les...ans-n38953.html

Et pour la fiabilité, UFC QC et 60 millions de conso publient régulièrement des comparatifs.
https://www.les...ger-n33256.html
+ 2 -

JeanEude En réponse à afturgugluck Vermisseau

Il y a 30 ans, ces objets étaient encore une chose assez "récente" dans les foyers, d'ou la différence de prix. Par exemple, tu pourras comparer dans 30 ans les prix des téléphones mobiles avec ceux d’aujourd’hui (iphone et autres conneries hors de prix)

Pour le rendement énergétique, cela parait logique avec les progrès technologiques, surtout sur les frigos, mais j'ai déjà plus de doutes sur les machines à laver. Par contre niveau fiabilité, l'électroménager n'est pas plus fiable qu'avant, c'est même le contraire...

Et c'est pas seulement sur l’électroménager, tu peux décliner ce phénomène sur l'automobile, les moteurs en général (motoculteur, tronçonneuse, débroussailleuse etc etc ...) et j'en passe.
+ 1 -

afturgugluck En réponse à JeanEude Vermisseau

non mais arrête, y'a 30 ans on était en 1988, tout le monde avait déjà un frigo...

Sauf qu'il était 2 fois plus cher (hé oui, il était pas fait en Chine. Quoique, ça commençait).
Donc oui, y'a 30 ans, ton frigo t'avait intérêt à le réparer s'il tombait en panne.

Et aujourd'hui, des réparateurs de frigo (ou de machine à laver), ça existe encore.

Et les voitures sont aujourd'hui BIEN plus fiable qu'il y a 30 ans, ça c'est certain...
+ 3 -

Toto769 Vermisseau

Ca fait plaisir de voir de telles mentalités. J'essaie quand j'ai le temps de faire pareil, mais en effet parfois on perd 2 heures pour se rendre compte que c'est finalement impossible. Mais au moins on a appris le fonctionnement d'un appareil du quotidien et parfois ca nous aide pour autre chose, ou quand on réussi et que ça remarche c'est gratifiant.

C'est peut être un choix politique mais aussi un choix économique. J'avais une décapotable et l'ouverture de toit ouvrant bloquait à cause d'une ailette qui ne se déployait pas. En le démontant je me suis rendu compte qu'un engrenage en plastique était totalement limé du coup le petit moteur électrique tournait dans le vide. Devis au garage: 600€ la pièce (sans montage) car il fallait racheter toute l'ailette avec le moteur, le plastique, ... Ca m'a couté 100€ les 2 engrenages en laiton envoyés dans une enveloppe (et encore je pense que le gars qui les fabriquait se faisait plaisir).

Aussi en parlant de lave vaisselle, le mien s'est mis à fuir à la mise en eau après 7 ans de service. Je le démonte alors que je n'y connais rien, et c'était juste un tuyau qui avait sauté (trop de pression à l'arrivée ça faisait des à-coup à l'ouverture et la fermeture de l’électrovanne). J'ai remis le tuyau avec son collier et légèrement fermé le robinet d'arrivée d'eau. Cout de la réparation: 0€

J'ai une souris à réparer, c'est la molette qui ne fonctionne plus, je pense que la lumière ou le capteur IR sont HS, mais faut faire de la soudure et trouver la pièce (qui doit couter une dizaine de centimes pour une souris à 40€).


Vous pensez que l'impression 3D améliorera rapidement les réparations de pièces plastique qui ne sont pas suivies par les fabricants?
+ 2 -

vwseb En réponse à Toto769 Jeune lombric

J'y crois moyen à l'impression 3D. Principalement pour des raisons de solidité ou alors il faut changer le mode de production. Car souvent ça casse pour cause de contraintes mécaniques.
+ 1 -

ReMix67 En réponse à vwseb Vermisseau

Je peux pas dire que tout est réparable avec l'impression 3D, mais ça peut aider quand même.
J'ai moi même une imprimante 3D, et je m'en suis déjà servi pour réparer 2 ou 3 petites choses. La pièce qui est surement le plus sous contrainte est un écrou pour robot mixeur moulinex (le genre de petit robot avec cuve et lames amovibles, c'est l'écrou sous la cuve et qui fait contact avec l'axe du moteur). Ca a très bien marché, et ça marche toujours, depuis 5 ans :)
+ 4 -

fwan6 En réponse à Toto769 cabwL

J' ai eu il y a quelques années une souris qui couinait au moment ndte mouvement.... Couiiic scrouiiic . À l'époque des souris à boules ( c'était donc un mâle).... À la pause de midi je l'ai ouverte, je lui ai donné a manger du gras de salami sur tous les axes des pièces mobiles.... Remontée, plus un seul couinement ! J' en ai conclu qu elle avait juste faim.
Des fois, il suffit de donner à bouffer à vos machines pour qu elle remarchent. C est du bon sens paysan.
+ 3 -

Thiche Lombric Chaolin

Toutes mes condoléances. Ce sont toujours des moments difficiles. Et je pense que tous les lombriks se joignent à moi pour exprimer ce même ressenti en lisant ton texte. Ce n'est jamais facile de se remémorer tous ces souvenirs et souvent, en les évoquant, nous sommes submergés par l'émotion. Malheureusement, un deuil est une brèche existentielle qui ne se comble jamais complètement. En tout cas, elle avait l'air d'être vraiment formidable et pleine de ressources. Bordel, c'est trop d'émotion :'(


Sacré machine à laver, elle va tous nous manquer ... et désolé pour la disparition de ta mère aussi.
+ 8 -

SuperBiskouaz Vermisseau

Ca y est... Toute la Lombrik-sphère va nous raconter sa vie...
"Alors j'ai grandi dans une famille très pauvre. Ma soeur s'appelait Cosette. La voiture roulait à l'huile de patate frite et on utilisait les 2 faces du PQ tellement on n'avait pas les moyens." ;-)
+ 3 -

phil_good En réponse à SuperBiskouaz Ver singe (et torix)

Pérusse, sors de ce corps !
+ 0 -

cornichon Vermisseau

Image de cornichon
+ 1 -

Kresh Lombric Shaolin

Je compatis gros
+ 2 -

Swarmadd LoMBriK addict !

Tant a déjà été dit.. En tout cas j'approuve ^^ je fonctionne pareil. J'ai de la frustration de ne pas pouvoir prendre le temps de répondre à chacun là, plus tard !
Y'a souvent beaucoup de faux fainéants bien trop fiers qui se sentent dévalorisés quand faut retaper un truc, les vrais fainéants en mode princesse petit pois qui attendent que ça tombe tout rôti, ceux qui gèrent et préfèrent se soumettre, ceux sont pas doués, et tout ou un peu à la fois, pas oublier ceux qu'ont pas le matos ! ^^ etc etc etc, c'est que le début...
+ 4 -

Cham Lombric

Ben moi je vais au lavomatic
quand ça panne je change de machine
un conseil : prenez la n°16 elle ne m'a jamais trahi
+ 2 -

Ptisuisse Lombric Shaolin

c'est plus souvent étudié pour être merdique à réparer que pour fonctionner
+ 3 -

Narf LoMBriK addict !

Je bricole beaucoup (trop diraient certains), mais il y a des "ingénieurs" qui méritent des baffes ; un exemple parmi d'autres : est-ce normal qu'il faille démonter le parechoc pour changer une lampe de l'anti-brouillard ?

Non je ne vais pas changer de bagnole parce qu'il y a une lampe de morte !
+ 1 -

g012 Asticot

Ben t'as de la chance, sur la pièce de mon lave-linge c'était des rivets...
+ 3 -

Kim-Jong-un Vermisseau

Moi j'ai des espions américains à la maison avec lesquels j'aime beaucoup jouer. Et quand ils sont cassés, je les renvoie à la maison-mère qui m'en redonne un tout neuf à chaque fois !

Ça ne m’empêche d'essayer de les ouvrir pour les réparer, mais ça a jamais marcher :(
+ 0 -

ouiche

Si t'avais eu la mère Denise, t'aurais su que ton lave-linge dure plus longtemps avec Calgon.
+ 2 -

belnea Vermisseau

le petit a utilisé une prise usb micro-b pour recharger l'ipad pro. connecteur mort. passage au SAV. faut changer l'ipad entier…
+ 2 -

AchkaeL En réponse à belnea Vermisseau

qu'elle idée d'acheter un ipad, erreur de débutant
+ 4 -

Cochonnier Vermisseau

La plupart des messages confirme ma bonne impression sur cette communauté. Je suis un des rares agriculteurs à fonctionner sans faire d'emprunt. Du coup lbc est devenu mon fournisseur officiel et je suis devenu un roi de la débrouille. Par contre je perds énormément de temps à réparer. Et ma ferme est un vrai dépotoir parce que tout ce qui peut être jeté peut être réutilisé. Pas comme Triskel mais presque.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer une réponse
118