Vous pouvez encore essayer...

... ça finira encore comme ça.
1 674 vues

... ça finira encore comme ça.

Envoyé par tomteub le 27 juin 2018 à 04h08

+ 32 -

MattRR

Mais de quoi il parle lui?
+ 1 -

Clansman irkblmo

je suis d'accord avec toi ! +1
+ 11 -

phil_good Ver singe (et torix)

Tu veux dire, avec une photo retouchée (ou mise en scène) pour ne pas qu’on voit que le mec qui plante le drapeau a deux montres au poignet, parce que ça n’est pas présentable pour un soldat communiste ?
+ 8 -

Batmangouste Vermisseau

A kiki parle ? Et qu'est ce qu'il veut dire ? Le nazisme se fera toujours battre par le communisme ou alors le communisme comme le nazisme est destiné à être un échec, ou encore les photos retouchées sont le mal et les tops models des agents sous couverture du KGB, ou bien essayer d'éteindre une ville en feu avec un drapeau n'est pas très efficace ?
C'est cryptique
+ 6 -

Oblivionis En réponse à Batmangouste Taret

C'est peut être une critique acerbe et irrévérencieuse de la société de consommation !
+ -1 -

Nainbierophile En réponse à Batmangouste Lombric

Le nazisme ne s'est fait battre par un communisme autoritaire, mais surtout par la Russie. Pas par le communisme tout court. Le même communisme autoritaire s'est distingué par l'écrasement de la révolution espagnole de 36 et des anarchistes de la révolution russe de 17.
+ 0 -

Batmangouste En réponse à Nainbierophile Vermisseau

Euh en 1936 il s'agit d'une guerre civile suite au coup d'état de Franco et des phalangistes avec l'aide des nazis qui ont pu tester leur nouvel armement (Guernica).
+ 0 -

Nainbierophile En réponse à Batmangouste Lombric

Alors y'a effectivement une guerre civile dont Franco est un des acteurs, et qui reçoit le soutien d'Hitler. Mais contre qui penses tu que Franco se bat ? Bin je vais te le dire :

En 36, la CNT et la FAI appellent à voter front populaire, qui gagne les élections espagnoles.
Franco, général de l'armée, lance un coup d'état, financé par les grands patrons qui ont peur du front populaire.
Le gouvernement nouvellement élu démissionne.
Le peuple de gauche, majoritairement anarchiste et armé, qui se prépare depuis des dizaines d'années à la révolution, se soulève alors et proclame l'anarchie à Barcelone et dans une partie de la catalogne. Les anars espagnols s'organisent en colonnes et montent au front, et font reculer le fascisme de Franco.
L'anarcho communisme fonctionne plutôt bien. La productivité augmente (on est en 36, le PIB est faible par rapport à aujourd'hui, personne ne parle de décroissance). Les investissements sont réalisés. Au niveau local, certains villages abolissent l'argent, d'autre pas. A barcelone, c'est plus de la moitié des entreprises qui deviennent autogérées, avec des chefs élus à la semaine quand nécessaire par exemple.
DU coup, ils se font financer par les russes, qui envoient des armes pour faire la guerre contre les fascistes de Franco.

Mais à un moment, y'a une minorité de communistes qui forme un gouvernement. Les anarcho communistes perdent le soutien de la Russie qui soutient et arme les communistes d'état. Logique, la Russie a vécu une révolution bolchevique dans laquelle les anars ont pris une grosse part, mais les communistes d'état ont rapidement pris le pas sur eux.

A partir de là, c'est le début de la fin pour l'anarchisme espagnol. Les communistes d'état tuent des anars à tour de bras. C'est une mini guerre civile (coco vs anars) dans la guerre civile (anarcho coco vs fachos).

Et du coup entre ça, les armes d'Hitler, et celles de Ford (parce que oui, Franco a aussi reçu du soutien outre atlantique pour mater les anarchistes) les anars perdent (1938) et le fascisme provoque la seconde guerre mondiale.
+ 9 -

Ratchoulback Vermisseau

Ça manque de cercles et de flèches rouge pour bien comprendre voilà tout
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
117