Souvenons-nous il y a un peu plus d'un an F Fillon y croyait encore.

669 vues

Une sorte de YTP avec fin Méluchonesque.

Envoyé par AZIMUT le 5 juin 2018 à 12h53

+ 5 -

Clansman irkblmo

c'est beau !
+ 7 -

AZIMUT Vermisseau

Image de AZIMUT
+ 1 -

Henry_Hill Ver macht addikkkt

Effectivement, il était censé gagner. Tous les voyants étaient au vert pour lui, les sondages le donnaient largement en tête et puis... et puis... soudainement des accusations et une justice qui s'emballe, des juges qui s'emparent d'une affaire de façon extraordinairement rapide et sans réelle raison, avec les conséquences directes que l'on connait. Des juges qui doivent tous leur nomination à la gauche, totalement impartiaux bien sûr . Aujourd'hui "l'affaire" n'a pas avancé d'un poil, étrangement la vitesse du dossier est revenu à une lenteur habituelle...
http://www.pari...-avocat-1484552
http://www.plan...8962.29334.html
Qu'on aime ou pas le candidat, qu'on soit de n'importe quel bord politique, si on a un minimum de bonne foi on ne peut que constater qu'il s'agit là du vol d'une élection présidentielle et d'une grave atteinte à la république.
+ 0 -

AZIMUT En réponse à Henry_Hill Vermisseau

Tout à commencé lors de la primaire de la droite, comme c'était une primaire ouverte beaucoup de personnes non LR sont allés voter pour sortir Juppé (le favori) et Sarko. Fillon étant élu les diverses révélations du canard ont plombé sa candidature. Puis pour la primaire socialiste l'éviction de Valls et Montebourg faisait élire un Hamon peu charismatique affaibli par le quinquennat catastrophique de Hollande.
Durant les deux années précédents l'élection les sondages donnaient de plus en plus souvent Marine Lepen présente au second tour (les sondages ne font pas que sonder l'opinion, ils la façonnent aussi), prophétie auto réalisatrice qui faisait que qui se trouvait face à elle serait élu et ce fut le cas.
C'est l'histoire de épouvantail (Marine) et de la marionnette (Emmanuel).

Mais au de-là ces bidouillages ne faudrait-il pas se questionner aussi sur la méthode du scrutin présidentiel.sensé être réellement représentatif de l'avis des votants. "Science étonnant" avait fait une vidéo sur "Jugement Majoritaire", sans être LA solution, c'est, je pense, une source de réflexion.valable

Re mais les vraies questions sont: Qu'est-ce que la démocratie? Est-elle souhaitable sans une éducation à la citoyenneté effective? Chaque voix a-t-elle vraiment la même valeur? Faudrait-il un permis de vote?
+ 0 -

damdie En réponse à AZIMUT Vermisseau

Le FN ayant remporté tous les scrutins depuis la présidentielle précédente, se proclamant ainsi premier parti de France, on ne peut pas dire que Marine Le Pen au 2e tour est un résultat des sondages. D'ailleurs Fillon a gagné la primaire à droite alors que les sondages l'ont annoncé largement perdant tout au long de la campagne, donc l'argument de la prophétie auto réalisatrice a ses limites (même si je suis d'accord que les sondages façonnent un peu l'opinion).
Quant aux primaires les non LR ayant voté ont plutôt voté Juppé pour éliminer Sarko. Je ne vois pas des socialistes aller voter Fillon... A gauche il n'y avait pas vraiment de personnalité forte, et étant donné la déception des électeurs socialistes suite au quinquennat de Hollande il était clair que le candidat allait se ramasser, que ce soit Hamon, Valls ou Montebourg . Valls est sorti car accusé d'avoir mené une politique de droite sous Hollande. Hamon est passé car il paraissait peut-être apporter un peu plus de nouveauté.
Seule la manière dont Fillon a été évincé peut laisser penser à des manœuvres politiques.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
58