L'information selon BFM

A l'heure où les gens ne lisent plus que les titres d'articles... En réalité, la nouvelle loi n'impose plus que 10% des logements neufs soient accessibles aux handicapés contre 100% sur la loi précédente, et que les 90% restants devront être progressifs.
4 866 vues

A l'heure où les gens ne lisent plus que les titres d'articles... En réalité, la nouvelle loi n'impose plus que 10% des logements neufs soient accessibles aux handicapés contre 100% sur la loi précédente, et que les 90% restants devront être progressifs.

Envoyé par Ced le 5 juin 2018 à 09h14

+ 79 -

Ced Lombrik

Après, ça s'appelle la république en marche, pas la république en fauteuil roulant...
+ 16 -

jose_cahuette En réponse à Ced Vermisseau

Ça y est Ced, t'es en top commentaires !!! Il va neiger !!!!
+ 5 -

Ced En réponse à jose_cahuette Lombrik

Chez moi, on dit : "il va pleuvoir du pâté Hénaff sur la tronche des touristes". :)
+ 0 -

OrlandO En réponse à Ced Vermisseau

Oh putain, est ce que je suis un touriste si ça fait longtemps que j'y habite plus ??? Hein, dis !! Parce que s'il me pleut du paté Hénaff sur la gueule.... préparez les tartines !!
+ 3 -

Nap En réponse à Ced Vermisseau

oui, mais faut caresser le crâne d'un roux en plus pour que ça marche
+ 0 -

Ced En réponse à Nap Lombrik

Zgru approuve! :]
+ 2 -

trilouli En réponse à Ced Vermisseau

Tu es immonde j'adore
+ 5 -

john5

Ouais, sauf que cette notion de "progressif" est un gros foutage de gueule puisque les logements devront en gros être seulement "visitables" mais que donc pour 90% des logements neufs il n'y aura aucune obligation d'adapter la salle de bain par exemple. Autrement pour un handicapés, dans 90% des logements neufs qu'il visitera il faudra faire des travaux systématiquement pour adapter la salle de bain... Donc sans apprécier particulièrement BFM, ils ne sont pas bien loins de la vérité...

Franchement une réaction comme ça ça me déçois de ta part Ced...
+ -1 -

Ced En réponse à john5 Lombrik

Je dis juste que la loi prévoyait, à l'origine, 100% des constructions neuves devaient être accessibles et/ou vivables pour les handicapés (en relisant la description, le terme de "logement" est restrictif, d'ailleurs).
+ 7 -

Limou En réponse à Ced Vermisseau

C'est ça, comment faire passer une régression du pourcentage pour une loi nouvelle.
+ -3 -

yosegaman Jeune lombric

toutes les normes d'accessibilité plombent fortement le bâtiment, c'est une bonne chose qu'ils réduisent le pourcentage.
+ 10 -

Limou En réponse à yosegaman Vermisseau

Bah oui, ils font chier ces handicapés à pas vouloir des portes de la même taille que tout le monde. Ils pourraient faire un effort et se balader sur leurs jambes pour pas plomber l'économie du pays.
+ 0 -

R3dSkiN En réponse à Limou Asticot

il a raison, tout les logements neufs devaient appliquer cet accès handicapé, alors oui c'est une bonne chose mais faut être raisonnable, les appartement sont affreux, les prises éléctrique sont à 1 mètres de haut, les toilette sont immense pour laisser passer un fauteuil, perte de place inutile pour quelqu'un qui n'a pas de handicap.
+ 8 -

Limou En réponse à R3dSkiN Vermisseau

Tu seras bien content d'avoir des toilettes qui laissent passer un déambulateur quand t'auras 85 ans :p
+ 4 -

bobmarlone En réponse à Limou Vermisseau

à 85 ans, je serai a 5 ans de la retraite alors la taille des portes....
+ 3 -

yosegaman En réponse à Limou Jeune lombric

bah c'est comme pour les parkings, qu'il y ait quelques places handicapé, c'est bien, mais si 100% des places étaient pour handicapé les non handicapés se gareraient dessus bah pour les logements, mieux vaut quelques uns qui soient prioritaires pour les handicapés plutot que quelqu'un de valide n'y habite...
+ 3 -

Limou En réponse à yosegaman Vermisseau

Je ne vois pas pourquoi un valide ne pourrait pas habiter dans un logement accessible aux handicapés (et pas "pour" handicapé). Ce sont des logements comme les autres avec juste quelques trucs pratiques en plus.
Et les handicapés ce ne sont pas les autres, c'est nous quand on a pas de chance. Tu te manges une voiture, un avc, ou plus simplement tu vieillis ... tu seras content de pas avoir à déménager.
+ 2 -

yosegaman En réponse à Limou Jeune lombric

je mesure 2m05, et j'ai pas envie non plus de me casser le dos pour faire la vaisselle dans des éviers trop bas...
déjà que je dois me baisser pour passer la majorité des portes histoire de ne pas me cogner...
depuis plusieurs mois, je m'occupe de mon grand père de 94 ans qui est fortement diminué et même lui est d'accord pour dire que ça ne rime à rien de tout normaliser !
+ 2 -

Limou En réponse à yosegaman Vermisseau

Les éviers n'ont pas à être plus bas dans les logements adaptés. En plus de la taille des portes et des couloirs, les principales caractéristiques sont des sanitaires plus grands (douche / toilettes). La loi a déjà été très assouplie en 2015 : https://www.lav...erte-34228.html
+ 7 -

Guss En réponse à yosegaman Corpoworm Interstellar

2m05, c'est pas un handicap ça ? :P
+ 1 -

yosegaman En réponse à Guss Jeune lombric

si ! j'ai pas accès à toutes les voitures par exemple !
là où un nain peut éventuellement avoir des rallonges, pour moi ça va être difficile de me raccourcir !
+ 0 -

Guss En réponse à yosegaman Corpoworm Interstellar

Faut rallonger la voiture! Comme les vieilles GT40 avec une bulle dans le toit.
+ 1 -

Cham En réponse à yosegaman Lombric

Ben ça fait + de boulot donc c'est plutôt bien pour l'entreprise du bâtiment ?
+ 2 -

yosegaman En réponse à Cham Jeune lombric

c'est pas bien pour les petits hôtels par exemple a qui l'on oblige à mettre aux normes et qui n'ont pas forcément les moyens !
+ 0 -

fwan6 En réponse à yosegaman cabwL

Il faut bien différencier le neuf et l'existant. L'accessibilité dans le "bâti existant" a été largement simplifiée il y a quelques années. Les dérogations sont nombreuses et moins compliquées à obtenir, ce qui fait que ceux qui pensaient devoir fermer boutique faute de pouvoir se mettre aux normes, ont pu faire des adaptations mineures pour améliorer l'accessibilité générale de leurs établissements, sans pour autant devoir se coller à la norme du neuf. Je fais du diag et je passe souvent derrière des gros bureaux d'études qui appliquent une grille sans recul ni finesse, et qui sortent des coûts de travaux exorbitants... pour exemple un cabinet de dentiste il y a quelques années, qu avait un diag qui lui annonçait 40k€ de travaux. Avec une lecture raisonnée de la situation, des propositions qui privilégient "l'équivalent d'usage" à "la règle bête et méchante" (acceptées par l'administration bien entendu), avec quelques critères dérogatoires, il s'en sort pour moins de 5k€ ... Et l'ensemble de sa patientèle a accès à l'ensemble de ses prestations, ce qui est l'objectif recherché.
+ 0 -

yosegaman En réponse à fwan6 Jeune lombric

merci pour l'info :)
il y a quelques années, je bossais dans un magasin de distribution pour le bâtiment et les patrons d'entreprises et logeurs n’arrêtaient pas de se plaindre à ce sujet :)
+ 0 -

fwan6 En réponse à Cham cabwL

+ de normes = bâtiment plus cher = moins d'argent pour faire bcp de programmes = moins de programmes de logements.
+ 9 -

feyfey Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Oui alors non... Tout est faux.
Actuellement seuls les locatifs sont soumis aux normes PMR.
Les constructions neuves ou les réno en bien privé ne sont absolument pas soumis à ce genre de norme.
Donc imposer 10% de PMR sur du locatif c'est clairement une loi HLM : il n'y que dans le collectif où tu peux imposer un quota.
Va faire 10% d'un locatif neuf sur de la maison individuelle...
Quant à l'argumentaire ( évoqué par yosegaman ) " ça coûte plus cher" , pas vraiment sachant que le plus coûteux n'est pas sur la conception mais sur l'aménagement intérieur ( portes et sanitaires principalement ).
Mettre une prise à hauteur interrupteur plutôt qu'en bas de plinthe ne coûte pas plus cher hein.
Les contrastes de couleur murs/portes ne sont pas une dépense supplémentaire.
Oui parce que bon, y a pas que des fauteuils chez les handicapés. On compte 4 catégories : les moteurs, les cognitifs, les auditifs et les visuels.

Pour moi il y a surtout 3 problèmes :
- les plans intérieurs des maisons individuelles ne sont pas obligatoires lors du dépôt de permis de construire... ( c'est ce qui s'appelle une perle quand même ).
- les établissements publiques ont encore eu droit à des dérogations et des prolongations pour s'adapter ( préfectures, palais de justice et j'en passe ) notamment tous les bâtiments classés aux monuments historiques ( ben oui c'est pas beau une rampe d'accès... ).
- qui va contrôler si ce n'est des organismes privés ( comme c'est déjà le cas de toute façon ) ?

En résumé c'est surtout une loi de lobbyiste pour éviter d'avoir à mettre des ascenseurs dans les barres HLM et donc compenser la perte des fameux 5€ des APL en réduisant les coûts et donc les loyers( oui, oui, c'est comme ça qu'on calcule dans le bâtiment ).
+ 2 -

Myouk En réponse à feyfey Vermisseau

Par contre, il faut rappeler que les normes handicapées changent aussi beaucoup la disposition intérieure des appartements, en demandant notamment une salle de bain ou des chiottes d'une certaine taille (pour pouvoir y circuler en fauteuil). Du coup, lorsque tu as ton 25 m², dont 10 de salle de bains, tu perds un peu en intérêt...
+ 3 -

feyfey En réponse à Myouk Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Pareil : cette notion est fausse : on fait des salles d'eau PMR dans 5 m².
Il est demandé un cercle de 1.50m de diamètre pour se tourner, y compris sur l'emprise de la douche. C'est-à-dire que si tu as des bacs extra-plats ou des italiennes aucun souci, avec ça une vasque sans meuble dessous pour permettre d'accéder au lavabo et c'est bon.
Quant aux toilettes les tailles minimales sont 1.30m de long par 1.60m ( 80 de WC+80 de fauteuil ) donc c'est pas non violent.
Pour info la plus petite salle d'eau PMR que j'ai faite mesure 1.50m x 2.20m.
J'en suis pas spécialement fière mais c'est la norme.
+ 1 -

ptesau En réponse à feyfey LoMBriK addict !

Attention feyfey, aux dernières nouvelles, le cercle de 150cm ne peut plus empiéter sur un bac de douche extra-plat (il ne peut empiéter que sur le débattement de porte ou l'espace sous lavabo).
Ce point est en discussion au CEREMA mais pas de retour officiel dessus.
+ 10 -

Henry_Hill Ver macht addikkkt

Oui mais si ces handicapés sont de droite c'est bien fait pour eux, non ?
+ 15 -

Spekkio En réponse à Henry_Hill Lombric Shaolin

C'est ce qu'on appel un double handicape, non ?
+ -9 -

xzat En réponse à Spekkio Jeune lombric

Une question de survie tu veux dire, la gauche promeut l'avortement pour se débarrasser d'eux, c'est plus efficace que de leurs faire des logements certes.
+ 11 -

Spekkio En réponse à xzat Lombric Shaolin

Trop gros.
+ -11 -

xzat En réponse à Spekkio Jeune lombric

Réalité des chiffres, renseigne toi.
+ 6 -

tomteub En réponse à xzat Vermisseau

ReNSeiGNe TOi !!! RéVEilleZ vOUs leS MOutonS !!!
Vous coNaiSSez L'UPR ?!?
+ 13 -

Ced En réponse à xzat Lombrik

Malgré cela, il y en a encore qui passe à travers les mailles... Ca doit être dur à vivre, xzat, nan?
+ -5 -

xzat En réponse à Ced Jeune lombric

Qui passe entre les mailles?
+ 6 -

feyfey En réponse à xzat Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

Ah oui quand même...
T'oses vraiment tout toi, y compris le grand n'importe quoi.
+ -4 -

Henry_Hill En réponse à Spekkio Ver macht addikkkt

S'ils sont journalistes/profs oui.
+ 4 -

belnea Vermisseau

en cas d'incendie, faut pas se servir des ascenseurs. qui ira chercher le mec handicapé au 5ème étage ? ça ne devrait concerner que les rez de chaussé et étages bas
+ 0 -

ptesau En réponse à belnea LoMBriK addict !

Ça pose soucis en effet.
C'est pour cela qu'en ERP (établissement recevant du public) la notion d'Espace d'Attente de Sécurité a été créé.
En gros, s'il n'y a pas moyen d'éloigner a personne du feu en horizontal via des recoupement coupe-feu dans le niveau concerné, on va créer un local de "stockage" (qui peut être le palier d'escalier) à l'abri du feu et des fumées, avec un moyen de se signaler (fenêtre en façade principale ou interphone sécurisé) te permettant d'attendre l'intervention des pompiers.

En immeuble, il y a un degré coupe-feu à respecter pour isoler le logement des circulations communes, dont la valeur dépend du nombre d'étage. Les gens sont sensés attendre les secours en étant calfeutrés dans leur logement s'ils n'ont pas pu évacuer seuls ...
+ 1 -

belnea En réponse à ptesau Vermisseau

Merci pour ces précisions.
+ 0 -

nimajneB LoMBriK addict !

attendez, est-ce que les handicapés contribuent beaucoup à la croissance du pays ?
bon alors, pourquoi on va etre sympa avec eux et leur payer des trucs ?
c'est pas en étant gentils qu'on va aller de l'avant les mecs, il faut grandir un peu hin !
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
76