Walt Disney - Petit Poulet (1943)

1 483 vues

Etant actuellement perdu dans les vieux dessins animés de disney, je me suis fais surprendre par la fin de ce court métrage, qui casse les conventions habituelles de la maison.

La raison en est la suivante, d'après wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Petit_poulet_(film,_1943)

Ce film veut démontrer par l'exemple la force de la propagande. Il se base sur un conte pour enfants mais le court métrage n'est pas à la portée des enfants, et avec la fin tragique ne semble pas leur être destiné non plus. La version initiale comprenait des scènes à connotations plus liées à la Seconde Guerre mondiale dont une scène où le renard lit Mein Kampf et une autre avec les tombes des habitants/poulets gravées de svastikas.

Envoyé par trucmoi le 29 avril 2018 à 00h40

+ 0 -

yosegaman Jeune lombric

à méditer !
+ 0 -

BonPublic Vermisseau

Il a raison, tous les livres au feu !
+ 1 -

Actarus Vermisseau

Reste juste à trouver qui est le renard et je crois que parfois c'est plus compliqué qu'il n'y paraît vu tous les jolis costumes qu'il a dans sa garde-robe.
+ 4 -

nimajneB LoMBriK addict !

ah oui ! quand j'étais petit on l'avait enregistré sur VHS dans une émission type disney-club, je me souviens qu'à l'époque je trouvais que les poulets de ce dessin animé étaient très cons, et mon grand père arrêtait pas d'essayer de m'expliquer que c'était vraiment comme ça dans la vraie vie ! ^_^
+ 1 -

Eutha Lombric

Déjà en 1943 les grosses ficelles de la communication du FN étaient déjà écrites.
La France à peur !!! Brrrrr le grand remplacement approche !

https://www.fra...ce_2728321.html
+ 8 -

_pepe_

« le court métrage n'est pas à la portée des enfants, et avec la fin tragique ne semble pas leur être destiné non plus. »

Attention.

D'une part les contes pour enfant n'ont pas toujours été des « histoires à l'eau de rose ». Par exemple, dans les fables originales, les deux premiers petits cochons et le petit chaperon rouge se faisaient manger par le loup, définitivement (il n'était pas question que les premiers s'échappent après la destruction de leur maison de paille ou de bois, ni que la seconde sorte intacte du ventre de la bête à la fin). En édulcorant ces contes, on leur a fait perdre une bonne partie de leur pouvoir éducatif.

D'autre part, à une époque où les œuvres audiovisuelles étaient encore majoritairement visionnées en compagnie des parents dans les salles sombres, les dessins animés étaient rarement réservés aux seuls enfants. La forme et l'histoire prise au premier degré pouvaient bien profiter aux seconds, mais le fond et les sous-entendus visaient plutôt les premiers, afin que ces productions présentent un intérêt pour tout le monde
+ 0 -

Ezellar En réponse à _pepe_ Lombric Shaolin

Tout à fait. Relire aussi les contes de Grimm en version originale. La Belle au bois Dormant, aussi, continue après le mariage avec le prince. Y a des histoires de kidnapping et de belle-mère qui veut l'empoisonner etc. Et c'est franchement pas la version Disney :)
+ 0 -

TheMetroidPrime Verxit

"mais le court métrage n'est pas à la portée des enfants, et avec la fin tragique ne semble pas leur être destiné non plus."

Disney a toujours été pour petits et grands. Que ce soient les courts ou long métrages.
+ 1 -

Creugneugleu Vermisseau

J'ai envie d'un KFC maintenant.
+ 0 -

U.Bot Lombric Shaolin

Les différentes citations du renard sont bien des extraits et/ou adaptations tirés de Mein Kampf (ça n'a pas l'air limité à la version initiale).

C'est intéressant de (re)voir les participations de Walt Disney à l'effort de guerre à cette époque, certains de ses dessins animés (pas celui-ci visiblement) sont directement des commandes des armées US et sont eux-même des films de propagande (sans que ça altère leurs propos pour autant). Les messages de "Reason and Emotion" ou "Education for Death" pour ne citer qu'eux restent et - je pense - resteront toujours justes. Et en plus c'est court et dans un format ludique.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
128