1952: Il existait encore des réparateurs de parapluie dans les rues de Paris

Un petit métier dont 100% des jeunes ignorent l'existence.
1 216 vues

Un petit métier dont 100% des jeunes ignorent l'existence.

Envoyé par le-long-brick le 6 avril 2018 à 23h49

+ 4 -

Creugneugleu Vermisseau

Avec le tout consommable, le métier et même la notion de réparateur va disparaitre. Et hop, un mot inutile qui saute du dico!
+ 5 -

_pepe_ En réponse à Creugneugleu

Avec le tout-jetable, plus de réparateurs.

Avec le tout-importé, plus de métiers non plus.
+ 1 -

Yamha En réponse à _pepe_ Vermisseau

Avec le tout-autoentrepreneur, plus de salariés non plus.
+ 2 -

gobes Jeune asticot

Faut dire qu'à l'époque, le parapluie te coûtait une semaine de salaire, mais au moins il te tenait toute la vie !
+ 0 -

Ced Ver de Éire [TL;DR]

En Bretagne, quand tu prends un parapluie, tu te retrouves direk à Strasbourg.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
31