Énergie open-source

1 483 vues

J'ai découvert ce projet récemment, ça me semble une bonne initiative donc je leur fais un peu de pub.

Envoyé par Jackyzgood le 31 mars 2018 à 09h00

+ 2 -

magnussoren Ver (re-)cyclable

tres interessant, merci ;)
+ 4 -

JouzCouille Vermisseau

je me vois déjà en pic-nic avec mon barbecue électrique branché dessus et les gosses qui pédale pour alimenter la batterie.

- allé les enfants elles vont pas se cuire toute seule ses saucisses !
+ 14 -

lescouet Vermisseau

Je me méfie de ce genre de crowdfunding, j'ai regardé le site en speed et vu la vidéo viméo et plusieurs trucs me titillent.
>Un marketing beaucoup trop au ptits oignons sur l'écolo mais pas grand chose sur que contient la box :/
> Une batterie, 2 prises usb, 2 prises elec et un arduino... c'est légé pour un truc "innovant"
>Un moteur d'imprimante qui devient un générateur de tension pour faire une éolienne ? alors là je demande a voir de quelle imprimante il sort celui-là.
Et si le proto a déjà été monté et testé, pourquoi ne pas montrer en fonctionnement ??? c'est quand même l'argument le plus vendeur a mon sens :/
>Des liens vers les partenaires qui sont invalides

>> Et pas vu d'estimation du prix de la Box pour une éventuelle mise en vente sachant que ça existe deja, panneau + regu +batterie pour moins de 1000e sur cdiscount.

C'était un avis vraiment rapide hein, je ne crie pas à l'arnaque (il ne nous vend pas l'energie libre comme Tewari en Inde ^^) mais ça manque pas mal d'information (pas vu sur youtube le proto en fonctionnement non-plus).

https://www.cdi...194.html#mpos=2|mp
+ 2 -

Elsay En réponse à lescouet Vermisseau

J'ai envie de jouer à l'avocat du diable :

- C'est vrai qu'on ne sait pas trop ce que contient la box en question, seulement je suppose que tant que le financement n'aura pas été terminé, les plans ne seront pas divulgués. Après tout, il doit faire tourner une entreprise alors il doit tenir à avoir du financement.

- Je pense que l'innovation ici concerne surtout le fait de pouvoir se brancher à quelque chose qui génère de l'énergie électrique, puis de prendre sur le secteur ce qui pourrait manquer pour avoir une tension/intensité standard en sortie. C'est en tout cas ce que j'ai pu comprendre des specs : https://www.zes...-1520874488.jpg

- Il est évident qu'un moteur utilisé dans une imprimante ne fera pas du 230V-16A, mais en prenant ce que pourrait produire ce moteur plus un complément sur le secteur, on pourrait avoir une puissance électrique qui vient à 5% de l'imprimante et 95% du secteur. C'est pas la folie, mais je suppose que c'est mieux que 100% du secteur ?

- Les liens vers les partenaires sont surtout mal écrits j'ai l'impression:
> http://www.incu...art-up/Skavenji
> http://www.sofa...t-cikiu-primes/

Le premier montre qu'effectivement, l'INRIA de Sophia-Antipolis est un partenaire. En plus, on peut trouver une offre d'emploi pour la migration et l'implémentation d'un algorithme qui optimise et manage une énergie électrique (traduction approximative de moi-même), en plus il est clairement indiqué le partenariat INRIA-SKAVENJI.
> https://jobs.in...fres/2018-00555

Du coup, je pense que ce n'est pas vraiment un fake, mais c'est pas la révolution du siècle non plus. Ça reste néanmoins intéressant comme approche :)
+ 1 -

lescouet En réponse à Elsay Vermisseau

Je viens de regarder les contributions, donc pour 300euro, t'as une box, elle doit forcement coûter moins cher a produire en toute logique :^)
A ce prix là je ne voix pas trop comment produire une carte alim qui mixe deux sources électriques comme ça. Pour moi c'est plutôt le principe inverse de l'onduleur que propose la box, on est sur la batterie tant qu'elle a du jus et on bascule sur le secteur si besoin, mais les 2 en même temps... si elle est là l’innovation, alors oui a ce prix là, la box vaut le détour ^^ sinon, ben ça existe déjà.

Pour le coups du moteur de l'imprimante c'est surtout que les moteurs dans les imprimante ne sont pas conçus pour être générateur, et qu'il faut mass de bidouille pour que ça marche ^^
+ 0 -

Kim-Jong-un En réponse à lescouet Vermisseau

Les moteurs d'imprimantes sont des machines à courant continus qui peuvent être utilisés en régime moteur ou générateur.
https://fr.wiki...courant_continu

Mais bon globalement tous les moteur électriques peuvent être utilisés en générateur, mais c'est plus souvent un problème pour l'ingénieur qu'une solution.
+ 1 -

Nap En réponse à Kim-Jong-un Vermisseau

euh, les moteurs d'imprimante c'est pas des moteurs DC, mais des moteurs pas à pas, ou stepper, ou moteurs à réluctance variable.
https://fr.wiki...teur_pas_à_pas
les stepper c'est vraiment de la merde en terme de rendement.
si il avait parlé de brushless en boucle fermée, j'aurais un peu plus eu de confiance en la crédibilité de sa solution.
+ 1 -

Jackyzgood En réponse à Nap Lombric

non je confirme pour en avoir déjà démonté, sur les imprimantes d'aujourd'hui ce sont des moteurs à courant continu avec une roue codeuse (enfin un ruban, il est visible quand on change les cartouches sur certaines imprimantes). Les moteurs pas à pas étaient aussi utilisé dans les imprimantes, mais il y a longtemps.
+ 0 -

Kim-Jong-un En réponse à Jackyzgood Vermisseau

Pour être honnête j'ai pas vraiment réfléchi au moteur pas à pas quand j'ai dis ça, mais le principe reste valide. Tu récupéreras de l'électricité si tu fais tourner l'axe du moteur. Tu devras peut-être enlever l'électronique de commande, tu auras peut-être du triphasé, mais le principe physique derrière reste le même.
+ 1 -

Nap En réponse à lescouet Vermisseau

pareil, je suis très sceptique vis à vis de ce produit :

on a une vidéo purement marketing, qui te vend du rêve, de l'écologie et de l'électronique en bois (oui parce que bon, c'est écolo)

je ne dénigre pas la démarche de marketing ou l'intention, mais juste le produit final, qui découle d'une erreur classique de définition du cahier des charges, ou le besoin est défini par rapport au besoin de l'entreprise (vendre le produit) et non par rapport au besoin client (disposer d'énergie électrique).
c'est une hérésie, mais un gros classique dans les start-up en crowdfunding.

après, je met quelques choffres en perspective : un panneau solaire : 100W environ , 100€ pièce ; un onduleur monophasé : 500W , 20€ ; une batterie : 1KWH (et ça passe pas dedans, j'ai pris large) : 100€.
donc on a un produit qui peut charger en solaire, quand tout va bien en 10h au mieux, mais qui va te délivrer 4x plus que ce que tu injecte, en gros 4h de charge pour une heure d'utilisation.

et 190€ pour ça, personnellement je n'achèterais pas, même si je trouve l'idée très bonne.
je reproche juste le fait que ce produit semble plus être fait à des fins de vente rapide sur une plateforme de crowdfunding quà des fins réellement innovantes.

et merde, ça avec un peu de matos, 150€ de budget, un arduino chinois à 5€ et un peu de récup, ça se torche en un weekend
+ 0 -

Jackyzgood En réponse à Nap Lombric

il y a quand même tout une partie régulation, par exemple tu ne peux pas tirer la puissance que tu veux du panneau solaire, la courbe U = f(I) n'est clairement pas linéaire il faut chercher le maximum et pour ça il existe des mppt (maximum power point tracker). Pour la batterie c'est pareil il faut aussi une régulation, autant sur les batteries au plomb tu peux balancer un peu ce que tu veux tant que tu ne dépasse pas les 14V (de mémoire), mais pour les batteries lithium ion ou lithium polymère tu as un erreur sur la tension de l'ordre de 0.5V (de mémoire aussi). Après il y a la question comment faire quand le panneau ne délivre pas ce qui correspondrait à la batterie ? Je leur ai envoyé un courriel pour avoir des réponses à ce sujet là.
+ 0 -

Nap En réponse à Jackyzgood Vermisseau

il faut un convertisseur DC/DC pour élever la tension, et un BMS (une carte qui permet de faire la charge et l'équilibrage) si c'est du lithium.
on trouve des circuits tous faits chez les chinois à moins de 15€ pour la charge via des panneaux solaires.
le problème c'est que si tu fais une transformation de tension, tu perds du rendement de toute façon.
+ 7 -

Valhnad Jeune asticot

J'ai vu de l'écriture inclusives, j'ai passé mon chemin.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
108