Un japonais amateur d'estampes

Un japonais amateur d'estampes

Quand on aime, on ne compte pas !
4 621 vues

Quand on aime, on ne compte pas !

Envoyé par le-long-brick le 5 mars 2018 à 17h09

+ 10 -

foker Jeune asticot

Quand on nem ! ahahah ok je sors
+ -3 -

Arsayne En réponse à foker Jeune asticot

Les nems c'est chinois.
+ 6 -

le-long-brick En réponse à Arsayne Longbric

C'est même vietnamiens je crois...
+ 3 -

BonPublic En réponse à le-long-brick Vermisseau

Putain, c'est nem ou même en fin de compte ?
+ 0 -

Chinois11 En réponse à BonPublic Ténia koué

Bah, c'est du pareil au nem.
+ 1 -

john5

Yakuza je suppose ? Vu les tatouages...
+ 0 -

feyfey En réponse à john5 Lombrique girafe cougar chienne poule y dort

C'est ce que je me suis dit aussi.
Ou en tout cas affilié de très très très près...
+ 1 -

hellsfangs En réponse à john5 Vermisseau

Pour ma p'tite culture...pourquoi?

Je vois bien l'image du yakuza tatoué, mais en quoi le tatouage fais le yakuza? (enfin, je veux dire, pourquoi avec ce type de tatouage ça pourrait pas être un gens lambda? )
+ 1 -

john5 En réponse à hellsfangs

Le tatouage à un sens symbolique très fort au Japon associé à la criminalité et jusqu'à peu seuls les criminels en portaient. Encore aujourd'hui dans de nombreux lieux publics les personnes avec des tatouages sont refusés. Ça change petit à petit avec l'influence de l'occident mais lentement.


Pour plus de détails : https://fr.wiki...rg/wiki/Irezumi
+ 2 -

Anathorien Vermisseau

...se cache dans cette image. Sauras-tu le retrouver ?
+ 3 -

Peevee LoMBriK addict !

Ca tombe bien , j'y était hier à Etampes
+ 0 -

hellsfangs Vermisseau

Je n'étais pas du tout au courant. Merci d'avoir éclairé ma lanterne
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
88