Les Canadiens impressionnés par la neige à Paris

Les Canadiens impressionnés par la neige à Paris

Chargement du lecteur...
Rejouer
Fermer
4 456 vues

Enfin...

Envoyé par phil_good le 8 février 2018 à 20h21

+ 37 -

BarneyGumbles Lombric Shaolin

Rendons hommage à ces grands reporters qui ne reculent devant aucun danger pour nous informer !
+ 3 -

nimajneB En réponse à BarneyGumbles LoMBriK addict !

elle a surement des semelles en peau de phoque sous ses bottines en caribou retourné
+ 16 -

Drainv Vermisseau

Je dois dire qu'ils m'ont vraiment fait rire ! Et ils sont tellement dans le vrai :)
+ 20 -

_pepe_

Il n'y a pas que les Canadiens que ça fait rire. J'ai connu des hivers plus rigoureux, plus longs et beaucoup plus enneigés à Paris dans ma jeunesse, et ça n'a jamais posé de gros problème.

Là, on a à peine plus de 10 cm de neige, et d'après les journalistes mainstream on serait à deux doigts de déclencher le plan ORSEC.

Quand je parlais de la crétinisation galopante des populations...
+ -4 -

Ced En réponse à _pepe_ Ver de Éire [TL;DR]

Peut-être est-ce surtout parce qu'il y a plus de voitures et une centralisation qui impose des transports en voiture importants sur et autours de Paris. Sans parler de la diminution du nombre de salariés qui bossent pour la voirie, également.
+ 9 -

_pepe_ En réponse à Ced

À l'époque, les infrastructures étaient aussi plus rustiques et moins importantes, et les moyens plus limités.

D'ailleurs, le rapport entre la capacité de trafic et le volume de circulation n'est pas spécifique à cet épisode, puisqu'il n'est pas très différent durant d'autres périodes de l'année.

Le problème, c'est plutôt la proportion d'usagers qui ignorent les conséquences très prévisibles des conditions météo annoncées, qui s'engagent sur des côtes enneigées ou verglacées sans précaution, qui gênent la circulation des équipes d'intervention en voulant passer devant tout le monde, ou qui abandonnent leur véhicule en plein milieu de la route parce qu'ils en ont très vite marre d'attendre dès que ça ne roule plus. C'est donc plutôt une question de mentalité, aujourd'hui pourrie par l'individualisme, l'irresponsabilité et la mauvaise habitude d'être servi, assisté et guidé... en un mot, d'infantilisation.

Et par dessus tout il y a les médias qui montent ces broutilles en épingle en faisant passer de simples désagréments pour une grosse catastrophe (à les entendre, la perte de quelques heures dans les bouchons est pire que s'il y avait eu des morts), et en désignant accessoirement les mauvais responsables.

Je me rappelle de situations un peu plus proches de ce qu'on connaît au Canada en hiver, dans lesquelles les gens arrivaient néanmoins à se débrouiller tout seuls, sans se plaindre. En ce temps, il fallait au moins que la neige arrive à mi-portière pour qu'on l'évoque à la une des journaux.
+ 0 -

mouser En réponse à _pepe_ Vermisseau

En même temps, Toronto a déjà fait venir l'armée pour les démerder...

https://www.the...ow-removal.html
+ 0 -

Kim-Jong-un En réponse à _pepe_ Vermisseau

Sauf que tu ne comprend pas la situation. A la sortie des bureaux à 17h, tu n'avais pas 10 cm de neige, tu avait un mélange de flotte avec un saupoudrage de neige. Une bonne chiasse qui faisait qu'au delà de 20 km/h tu commençais déjà à perdre le contrôle de ta caisse.
+ -1 -

_pepe_ En réponse à Kim-Jong-un

J'ai déjà connu ce type de situation à plusieurs reprises durant ma vie, bien souvent en pire, et bizarrement ça n'a jamais représenté de problème insurmontable.

Après, je veux bien croire qu'il y en aient qui ne comprennent pas ce qui leur arrive s'il pensent pouvoir rouler dans la « soupe », la neige ou sur le verglas comme s'il étaient sur une route sèche en plein été. Il ne doivent probablement pas savoir ce que signifie « neige en hiver », ni connaître les précautions à prendre en pareille circonstance.
+ 2 -

Kim-Jong-un En réponse à _pepe_ Vermisseau

Bah écoute je suis avide de tes conseils. Alors que fais-tu quand tu es sur de la soupe et coincé dans 700kms de bouchon qui avance à 10-20km/h ?

Après je dis pas que le ton dramatique de cette journaliste est justifié, mais de nos jours toutes les infos sont racontés sur ce ton.
+ 0 -

_pepe_ En réponse à Kim-Jong-un

D'abord, 700 km, ce n'est que la longueur cumulée de tous les bouchons. Le record enregistré ne concerne finalement qu'un nombre élevé de personnes impliquées simultanément, et certainement pas la gravité de la situation pour ces personnes prises individuellement. Quand on est bloqué, le bouchon dans lequel on se trouve est beaucoup plus petit, et il n'a pas de raison d'être plus long qu'un des autres jours, nombreux, où ça roule très mal.

Ces bouchons sont un problème collectif, mais résultent de comportements individuels. Si on le souhaite, on peut déjà s'informer en amont sur la situation (météo, état de routes) afin de limiter les risques de tomber dedans, et le cas échéant de s'y préparer. Alors qu'on arrivait déjà à le faire il y a un tiers de siècle avec peu de moyens, on dispose aujourd'hui en plus de systèmes modernes et efficaces de prévision et de suivi en temps réel. Il n'est pas non plus interdit de réfléchir, avant de partir, afin d'imaginer dans quel état peut être l'itinéraire qu'on va emprunter, et qu'on emprunte souvent tous les jours.

On peut ainsi choisir de renoncer à prendre la route, ou bien d'affronter les conditions attendues en toute connaissance de cause, en s'équipant alors correctement pour être en capacité matérielle de « passer » et pour éventuellement patienter longuement dans le froid.

En tout cas, ceux qui ont été « surpris » et qui (comme je le rappelais plus haut) se sont engagés sur des itinéraires impraticables, ont sciemment gêné les services d'intervention ou ont abandonné leur voiture au milieu de la route au mépris des autres, n'ont vraiment aucune excuse. Quand on choisit un mode de vie, et en particulier un mode de transport, il convient d'en assumer intelligemment tous les inconvénients, sans s'en plaindre ni tomber dans l'incivilité dès la première difficulté.


Quant au ton alarmiste des journalistes, même s'il apparaît de moins en moins exceptionnel, je trouve qu'on a atteint des sommets dans le décalage entre la gravité réelle de la situation et les efforts déployés pour susciter des sentiments d'angoisse et de colère. Les mêmes journalistes sont malheureusement beaucoup plus discrets quand il s'agit de nous informer utilement sur des sujets autrement plus graves et qui concernent tout le monde. Il ne font plus de l'information dans l'intérêt des citoyens, mais du spectacle et de la manipulation de masse.
+ 9 -

Bellus

Le souci c'est que lorsque tes assurances ne couvrent pas les éventuels accidents parce qu'il neige tu réfléchis à 2 fois.
+ 0 -

le-long-brick Longbric

Vraiment navré et désolé vis-à-vis de nos cousins du Québec, mais le joual, j'entrave à peine un mot sur cinq... et encore, les jours d'été canadien seulement (qui, comme chacun le sait, ont lieu chaque 28 Juillet entre 10h 27 et 19h 38)
+ 8 -

Stchrock Vermisseau

Je ne supporte plus le ton des narrateur/narratrice qui dramatise absolument tout, à baffer et pas dans le sens du poil.
+ 4 -

Zebulon Man Faye Gang Bang Addict

Putain, c'est quand même vrai que c'est ridicule !
+ 1 -

vwseb Jeune lombric

La bonne blague quand même les parigots. Comme je ne regarde jamais le journal TV je n'avais pas vu la montagne qu'ils faisaient de 2cm de neige... ridicule.
Chez nous (en Alsace) quand ils annoncent de la neige, la saleuse passe en préventif, puis s'il faut du curatif, au pire à 7H30-8H les axes principaux sont ouvert. Et je suis loin d'habiter une grande ville.
Et sinon avec les pneus neige ça passe crème.
+ 0 -

_pepe_ En réponse à vwseb

Ce n'est pas tant les « Parigots » (qui pour la plupart sont des provinciaux montés à Paris pour le travail) que les journalistes qui exagèrent la situation.

Des bouchons, en Île-de-France il y en a à longueur d'année, pour diverses raisons. Là, il y en a juste un peu plus en même temps, parce que l'enneigement (qui en est la cause initiale) est généralisé.

Les routes ont été salées, mais l'épaisseur de neige a rendu cette précaution inefficace. Et puis quand il y a des bouchons, les déneigeuses ne peuvent plus accéder.

Ce qu'on peut juste reprocher aux usagers qui s'en plaignent, c'est leur manque de précaution.
+ 8 -

Terdr Verdtr

Mes collègues ont bien rigolés aujourd'hui, (moi aussi faut bien le dire), mais au passage de la vidéo, c'est surtout moi qui ai rit, "Oui, bah au moins en france on a des trains !".
Après y'a un bon article des décodeurs sur le sujet:
http://www.lemo...72_4355770.html
Et puis on se moque des Français au Québec, mais faut pas croire, ici aussi quand il neige c'est le bordel ! Hier, il est tombé près de 20cm, bah y'a pas de miracles, les bus ont eu 10 minutes de retard, c'était terrible :/
+ 4 -

Mylo Ver correcteur

La France a peur !
+ 3 -

Libel Vermisseau

C'est pas le Président qui voulait légiférer contre les fake news ?
Allez vas-y Manu, commence par la Télé et les chaînes publiques comme TV5 au lieu de nous plomber Internet et Le Lombrik !
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
29