Qu'est ce qui s'est passé ?

Lapin de mie ?
1 899 vues

Lapin de mie ?

Envoyé par modul le 26 décembre 2017 à 17h22

+ 1 -

le-long-brick Longbric

Pain, çà alors ! On va pas en faire une tartine, mais je pense qu'il s'est levé trop toast !
+ 1 -

john5 En réponse à le-long-brick

(suite de mon com, désolé le-long-brick, on est sensé avoir 5000 caractères mais apparemment les couillons de dev qui ont fait la V2 ne savent pas compter jusqu'à 5000...) Mais un beau jour, un mercredi d'octobre, alors que la bise hivernale balayait la cour des ses embruns givrés, alors que Tim avait nonchalamment déversé les ineptes tranches intermédiaires sur le buffet de la cuisine pour atteindre son but.... il ne trouva rien. Pas de seconde entame. "Quoi ?!" s'exclama-t-il intérieurement. "Mais quelle est donc cette facétie ?" S'écria-t-il, toujours intérieurement (le lecteur me pardonnera: j'enjolive son discours, Tim est avant tout un adolescent, qui comme chacun sait préfère usuellement les borborygmes, flatulences verbales et autres onomatopées littérairement putassières). Son désespoir et ses lamentations n'ont de cesse que lorsqu'il lui revient que môman, qui connaît bien le caractère vorace de ses bambins s'est approvisionné d'un second paquet qui l'attend sagement au fond du placard juste derrière les Smacks. Tim, fiévreux et ardent tel un ex-forcené qui va aux putes pour la première fois depuis trente ans, arrache l'agraffe qui maintient fermé de sachet et agrippe la première tranche qui... QUOI ?! Non, ce n'est pas possible... Il tourne la petite tranche rectangulaire, la retourne, la re-retourne comme un gros teubé. Pas d'entame. Il s'agit d'une tranche "du milieu". Rageur, il la jette au sol, et fait subir le même traitement à celles qui suivent... "Biscotte, biscotte, biscotte"... (oui, il s'agit de pain de mie et non pas de biscottes, mais pour une raison dont l'éclaircissement mériterait sans doute une subvention gouvernementale, Tim pense que les tranches de pain de mie s'appelle aussi "biscotte". Bref. ) Les tranches s'échouent les unes après les autres sur le sol dans un petit "pof" feutré, égrenant avec elle la patience de notre cher Tim. Mais c'est une déception bien cruelle qui l'attend : pas davantage d'entame au fond du paquet. Tim panique. Son souffle est court, il transpire comme un buffle en fouillant maintenant les placards sans aucune précaution. Avec une fureur presque épileptique, il fait virevolter tiroirs après boîtes pour trouver une réserve ultime, mais rien. Presque catatonique, une lumière s'allume dans son cerveau embrumé. Sans un mot, il enfile ses Adidas usées, "emprunte" un billet dans le tiroir de maman et se rend illico au Super U du coin, duquel il ressort 15 minutes plus tard avec six nouveaux paquets de "harry's". (il en aurait bien pris davantage mais ce con n'avait pas pensé à prendre un sac. Arrivé chez lui, il s'enferme dans la salle de bain : pas de dérangement possible. Il ouvre le premier paquet. Pas d'entame. Il le vide sur le sol. Pas d'entame. Puis le second, puis le troisième. Puis le quatrième. À partir de là, le récit est confus. Tim se souvient s'être chié dessus. On l'a trouvé comme ça. Pauvre Tim.
+ 2 -

Drainv En réponse à john5 Vermisseau

Blaaaa blaaa bla.... FAKE ! Je vois pleins d'entames sur la photo !!!
+ 0 -

john5 En réponse à Drainv

Nan, c'est la photo qui a été truquée. C'est un complot de la CIA pour dissimuler l'opération "biscotte" internationale qui vise à priver les gens d'entame de pain de mie afin d'émousser leur esprit critique et en faire des citoyens zombies corvéables à merci qu'ils pourront échanger via des pourparler secrets avec les petits gris plutoniens contre du ploukonium qui est un des ingrédients essentiels du voyages interdimensionnel.
+ 1 -

modul En réponse à john5 Vermisseau

Putain, t'es en forme mon cher john5 ! On t'arrête plus ! C'est les huitres qui t'on mis dans cet état ?!
+ 1 -

tontontiery Vermisseau

C'est comme pour les confettis au 14 juillet, le soir quand tu enlève ta chemise il en tombe plein dans la salle de bain.
+ 0 -

Bobbybat En réponse à tontontiery Vermisseau

tu enlèves*
dsl j'ai signalé ton com fortuitement :/
+ 1 -

BonPublic Vermisseau

He, ça va la mie ?
+ 2 -

john5

Ah, je le connais celui-là. Ce garçon s'appelle Tim. Cette photo a été prise par le personnel de l'hôpital psychiatrique dans lequel il a été interné. Il avait été signalé par ses parents. Sur le coup ils ont bien essayé de communiquer pour comprendre ce qui s'était passé mais le jeune Tim, hirsute, puant, fébrile, ne communiquait plus que par grognements et se mettait à hurler dès qu'on s'approchait. Le staff de l'hosto a du utiliser un pistolet tranquillisant (comme ceux qu'on utilise dans les zoos) pour pouvoir l'emmener risques... Après ça, il a passé presque trois semaines sous puissants sédatifs, car dès qu'il reprenait un peu conscience, il entrait très rapidement dans une sorte de transe psychotique où il ne faisait que hurler "BISCOTTE, BISCOOOTE"... Bref, après un mois de Valium-psychothérapie-aromathérapie-psychanalyse, il a petit à petit réussi à raconter ce qui l'avait amené dans cet état au Docteur Charoube (Psychiatre en chef de la section "malades difficiles" du service psychiatrique du CHU Nantes/Hôpital St Jacques), qui a peu à peu apprivoisé l'animal féroce qu'était devenu Tim ces dernières semaines. Voici à peu près cette histoire : un mercredi après-midi, en rentrant de son cours de piscine, Tim avait l'habitude de s'acheter un paquet de pain de mie (de marque Harry's, mais on s'en fout) sur lequel il étalait une épaisse couche de Nutella avant de pwner du noob sur CS:GO. Or, Tim avait un péché mignon qui tenait quasiment de la lubie (voire du toc, selon l'opinion de certains) : il ne tartinait que l'entame. Comme chacun sait, sur un pain de mie de facture typique, on ne trouve que deux entames, une à chaque bout. Il avait donc pour habitude de commencer par celle qui se trouve immédiatement à portée de main lorsqu'on ouvre un paquet vierge, la tartiner avec volupté, la savourer en faisant quelques headshots, puis faire une pause branlette (merci Pornhub) à l'issue de laquelle il vidait l'intégralité du paquet (sans se laver les mains, car sa petite sœur mangeait également du pain de mie et qu'il était particulièrement vicieux) afin d'atteindre la précieuse autre entame, qu'il enduisait à son tour d'un bukkake de Nutella bien crémeux.

(suite dans la réponse à le-long-brick)
+ 0 -

modul Vermisseau

En fait, visiblement c'est tiré d'un film http://www.allo...ilm=180991.html
Quelqu'un l'a vu ? ça a l'air passionnant.
+ 1 -

hazerty55

une attaque de pain surprise
+ 3 -

Devale Vermisseau

Soupeur boulimique?
+ 1 -

Procrastinateur En réponse à Devale Vermisseau

Combien connaissent le terme ? Combien regretterons de le connaître suite à ton post ?
+ 1 -

Devale En réponse à Procrastinateur Vermisseau

Je l'ai appris récemment aussi grace à Doomy

http://lelombrik.net/102912
+ 0 -

fwan6 cabwL

Decu d avoir reçu une grosse mite, il a voulu se faire couler un bain.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
61