Pendant ce temps, chez Leclerc...

1 900 vues

Envoyé par Ced le 23 novembre 2017 à 14h47

+ 2 -

Elthorionne Vermisseau

Au moins chez Leclerc c'est claire...
+ 8 -

Mylo Ver correcteur

Image de Mylo
+ 4 -

micamou Jeune asticot

Grammaire inclusive ou ségrégation commerciale. Comment devenir schizophrène...
+ 3 -

Cham Lombric

pour les indécis il reste le vert
+ 16 -

phil_good Ver singe (et torix)

Les filles ont un gode et un cockring avec une fille qui fait du pole dance présentée comme une princesse, et les garçons une soupière et une passoire, avec l’égérie de Coca-Cola présenté comme un héros.
Je ne vois pas du tout où est le problème...
+ 2 -

The_Reploid Vermisseau

Pas que chez Leclerc ...
+ 6 -

Henry_Hill Ver macht addikkkt

Et donc ?
+ 2 -

Funstrip En réponse à Henry_Hill Asticot

Filles= rose, brosse, rouge à lèvre, bague, je suis une princesse
Garçons= bleu, clef plate, jante de voiture, toupie, je suis un héros
Théorie du genre, toussa toussa...
+ 1 -

Henry_Hill En réponse à Funstrip Ver macht addikkkt

La mondialisation et le consumérisme peuvent bien adopter toutes les théories les plus farfelues pour se donner une image """moderne""" mais il y a une règle reine sur laquelle ils ne transigeront jamais : se faire du fric. Si les magasins de grande surface ne sont pas encore totalement soumis au diktat des théories des plus débiles c'est parce que après des études approfondies ils savent que se soumettre à la théorie du genre ou non-genre ça leur ferait perdre du pognon et uniquement pour cette raison.
S'ils perdraient du pognon c'est bien parce que ces théories de frustrés s’effacent totalement devant la réalité de la nature et qu'une majorité de petit garçons est attirée naturellement vers certains types de jeux et qu'une majorité de petites filles est attirée vers d'autres types de jeux, propres à leurs sexes respectifs. Parce que oui, en 2017 il faut maintenant rappeler l'évidence que les individus de type masculins et les individus de type féminins sont différents dans leur constitution : https://fr.wiki...nation_sexuelle C'est comme ça, c'est la vie. Alors il faut bien sûr tenter de faire en sorte que ces différences ne se répercutent pas sur leur niveau de vie en promouvant l'égalité des sexes mais tenter de vouloir contredire la nature ne mènera à rien d'autre qu'à perturber des gamins qui ne sauront plus qui ils sont. Jusqu'à preuve du contraire il n'est pas écrit qu'il est interdit aux petits garçons de choisir des jouets dans le rayon attribué aux filles et inversement, donc qu'y a-t-il de choquant dans cette image ?
+ 5 -

Funstrip En réponse à Henry_Hill Asticot

T' excite pas hein, tu pose une question, je te réponds, c'est tout ^^.
Après si on veut lancer un débat on peut quand même se poser la question de la part de l'inné et de la part de la construction sociale, je ne crois pas qu'il existe un gène de la mécanique ou même du maquillage, m'enfin bon, je peux me tromper...
(chose intéressante à mentionner: le sens péjoratif de la formule "théorie du genre", qui l'assimile à une confusion des sexes sans aucune distinction, ne se retrouverait a priori qu'en français)
+ 0 -

Henry_Hill En réponse à Funstrip Ver macht addikkkt

J'avais bien compris, c'est pas spécialement à toi que je m'adressais. Les goûts et attirances respectifs des 2 sexes ne sont bien entendu pas liés à leurs gènes, je précisais que les hommes et les femmes avaient des chromosomes différents puisque c'est la base de la distinction et de la différentiation entre les sexes. De là en découlent des différences qui font que les attirances divergent en général.
+ 2 -

Tormante En réponse à Henry_Hill Jeune lombric

C'est effarant. Y a vraiment des c...gens qui pensent que dans le code génétique il est inscrit "deux chromosomes X, aime le rose, un chromosome Y, aime les voitures?" Tain, des infos utiles à porter au moyen-âge, en fait on devrait juste se concentrer sur la génétique, on y trouverais sûrement inscrit dans les préférences la totalité des inventions que l'on va faire dans les siècles à venir, plus besoin de se casser le cul à chercher quoi que ce soit d'autre...
A moins que ça n'arrive progressivement, genre à l'apparition du téléphone y a eu une mise à jour globale de toute l'espèce humaine pour que les femmes aiment soudainement passer trois heures à papoter à distance? Je te dis pas l'invention de la voiture, le nombre d’érections dénombrées en même temps à travers le monde, un vrai discours hitlérien.
+ 1 -

Henry_Hill En réponse à Tormante Ver macht addikkkt

C'est effarant.. Y a vraiment des c...gens qui pensent que parler de la différence de chromosomes entre hommes et femmes veut dire qu'il est inscrit dans le code génétique "deux chromosomes X, aime le rose, un chromosome Y, aime les voitures?"
La différence des chromosomes XX et XY est la base de la différence entre les hommes et les femmes, je n'en ai parlé que pour souligner le fait que oui, biologiquement parlant les hommes et les femmes sont différents, que les hormones masculines sont plus présentes chez l'homme que chez la femme et que les hormones féminines sont plus présentes chez la femme que chez l'homme, ces hormones influent sur le comportement et les attirances : http://future.a...des-differences . Ces petites différences ont induit des comportements en général divergents qui n'interdisent pas non plus absolument à des garçons de se comporter comme des filles et inversement, mais il s'agit là d'une forte minorité.
+ 1 -

modul En réponse à Henry_Hill Vermisseau

C'est marrant votre discussion me fait penser à cette conférence de pierre henry gouyon .
https://vimeo.com/36890225
C'est pas tout à fait le même sujet , mais bon , ça reste intéressant comme axe de lecture.
+ 0 -

Tormante En réponse à Henry_Hill Jeune lombric

On constate aussi que les productions hormonales sont affectés par des causes environnementales, varient en fonction des âges et de nos vies de manière générale, entre les individus et à l’intérieur des individus. Et exclure de l’environnement général l’environnement social semble bien téméraire. Donc exclure d'office le fait que N hormones pourraient être produites parce que les humains qui entourent l'individu producteur souhaitent voir un comportement qui induit la production de ces N hormones, ça me semble un poil rapide.
A moins que des études sérieuses ne prouvent que notre entourage, au sens large, n'a aucun impact sur les agents chimiques de nos comportements et de nos goûts, je continuerais à croire que les femmes ne naissent pas en aimant le rose et les paillettes, et les hommes le bleu et les voitures.
+ -2 -

Henry_Hill En réponse à Tormante Ver macht addikkkt

Les causes environnementales qui peuvent influer sur la production d'hormones ont un résultat ultra-minime et les fœtus produisent des hormones différenciées dès la 8ème semaine de grossesse (cf le lien de ma réponse), difficile donc de dire que l'environnement social et l'entourage d'un fœtus de 8 semaines influencent sa production d'hormone... Les femmes et les hommes naissent en étant prédestinés à être attirés chacun respectivement par différentes choses, en grandissant leur entourage et leur environnement peut influencer sur leur psyché et changer leur attirances, personne ne dit le contraire, mais dans un environnement normal et commun il y a des schémas pré-établis.
+ -1 -

Tormante En réponse à Henry_Hill Jeune lombric

Un résultat ultra minime? Ce que tu manges, ce que tu bois, ce que tu vois, ce que tu entends, ce que l'on te répète à longueur de temps, ce que tu sens... Tout en fait, dans ton environnement, a un impact sur tes productions hormonales.
Pour un foetus, la mère se nourrit, la mère boit, la mère est en bonne santé ou dépressive, autant de choses qui affecte la chose dans son ventre avant même sa naissance.
+ 2 -

wielorussie Asticot

Ils apprendront aussi à faire le Ç, parce que "garçon", si t'enlèves la cédille ça fait "gars con", gare aux cons ma fille, gare aux cons.
(Wouha ! Je n'arrive pas à croise que je me souviens aussi clairement de cette "chanson" !)
+ 1 -

TonyMcphee En réponse à wielorussie Vermisseau

Grâce à toi je l'ai à nouveau en tête merci >< Sinon c'est qui qui la chante déjà ?
+ 0 -

hazerty55 En réponse à TonyMcphee

koxie.... put1 deja 10ans....
+ -3 -

xzat Jeune lombric

Et oui Ced, les filles sont des filles et les garçons des garçons, ça peut effectivement faire bizarre dans ce qui te reste de cervelle. Tu souhaites peut-être nous parler de ton traumatisme d'enfant ou papa t'a pas offert Barbie en vacance ?
+ 3 -

Trompoline Vermisseau

Je crois que jamais on a atteint un tel niveau de pudibonderie. Putain si on m’avait dit qu’un jour une simple photo de magasin de jouet suffirait à provoquer un scandale au point de finir sur lelombrik je l’aurais pas cru! Quelle époque!
+ 0 -

UnConGnito En réponse à Trompoline Lombric Shaolin

+1 . Je suis choqué que cette image fasse un tel débat sur ce site.
+ 0 -

Yamha Vermisseau

Ced, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu'ils disent.
+ 0 -

Tormante En réponse à Yamha Jeune lombric

Cette manie qu'ils ont de croire que la demande fait l'offre, c'est incroyable d'être autant soumis à l'idéologie marchande, et tellement banal à la fois.
+ -1 -

Henry_Hill En réponse à Tormante Ver macht addikkkt

T'as raison mon pote, les producteurs/distributeurs ne dépensent pas des millions en études de marché pour s'adapter aux consommateurs...
+ 5 -

PsychoQuark En réponse à Henry_Hill Vermisseau

Et ils dépensent aussi des millions pour faire désirer des produits qui ne répondent pas nécessairement à un besoin existentiel.
+ -2 -

Henry_Hill En réponse à PsychoQuark Ver macht addikkkt

Tout à fait, mais ça n'a rien à voir avec le schmilblick.
+ -1 -

Ced En réponse à Henry_Hill Ver de Éire [TL;DR]

Un peu comme tes arguments pseudoscientifiques du dessus, qui seraient dignes de figurer à côté de ceux qui pensent que la Terre est plate ou de ceux qui disent que l'évolution n'existe pas.
+ 1 -

Yamha En réponse à Henry_Hill Vermisseau

... et encore plus pour formater les goûts au point de faire passer la consommation effrénée pour une réponse à besoin légitime, fondamental et naturel (Cf. la mode US des Black Friday... et les rayons de jouets pour garantir ou développer des comportement stéréotypés bien stables et si "sécurisants"). Apparemment, c'est tellement bien fait que certains n'y voient que du feu.
+ 0 -

Henry_Hill En réponse à Yamha Ver macht addikkkt

Ils ne formatent pas les goûts, ils s'y adaptent, la création de nouveaux besoins et le fait de forcer à la consommation c'est une autre histoire. Si les petits garçons avaient envie d'acheter des poupées crois moi que les distributeurs ne se gêneraient pas pour leur en mettre dans les mains autant qu'ils pourraient, restreindre les cibles n'est pas quelque chose qui plait au producteurs/distributeurs et s'ils le font c'est seulement parce que ça leur rapportera plus que de les élargir. N'essaie même pas de réfléchir, si les magasins font ça c'est parce que c'est la solution qui marche le mieux et que ça a été étudié sous toutes les coutures, tu peux leur faire confiance.
+ 0 -

Yamha En réponse à Henry_Hill Vermisseau

Je pense donc qu'il s'agit tout à fait de l'inverse et que tout en témoigne : ce ne sont ni nos goûts particuliers ni nos besoins fondamentaux avec leurs colorations locales (le "local" pris dans un sens ethnoculturel) qui importe au commerce, parce que cela représente des coûts supplémentaires, mais un processus global de soumission "librement consentie" à une uniformisation, une mondialisation des goûts et des habitudes. Que ce soit pour le pinard, les fringues, la (mal)bouffe, la sous-culture abrutissante, etc... On ne modélise pas la diversité, on modèle l'uniformité. Et le pire, c'est que ça marche...
Quand aux poupées pour les petits garçons, elles existent depuis longtemps... mais elles n'ont pas des gueules de princesses !
+ 0 -

Tormante En réponse à Henry_Hill Jeune lombric

Oui, et les études de marché n'obéissent absolument pas à une méthodologie valable pour en faire des références scientifiques. Ces études sont faites dans un but différent, avec des techniques différentes, bref, ce ne sont pas des outils sociologiques viables. S'en servir pour tâcher de se représenter le monde c'est être sûr de se planter.
+ 1 -

Limou Vermisseau

Le marketing et la société s'influencent mutuellement, mais 'faut pas attendre du marketing de faire le premier pas. C'est à nous d'éduquer nos enfants pour qu'ils aient accès à un horizon le plus large possible, pas à Leclerc de le faire ...
+ 0 -

TheMetroidPrime Verxit

Personne ne le sait mais en fait Ced exprime sa détresse car il n'y a pas un troisième rayon tout vert pour ses pairs non-binaires.
+ 0 -

MargoD En réponse à Henry_Hill Vermisseau

Bonjour Henry,

Sais-tu de quel épisode vient cette image ?
Suis-je libre de la réutiliser, et dans ce cas, dois-je te créditer ?

Merci d'avance m'sieur Hill.
+ -1 -

Henry_Hill En réponse à MargoD Ver macht addikkkt

Bonsoir, c'est tiré de l'épisode 3 de la saison 18 de South Park. J'ai trouvé l'image via la recherche Google image donc libre à toi de la réutiliser ou pas, je ne connais pas les droits qui y sont associés. Si c'est pour quelque chose de réac' ou raciste il faut obligatoirement me créditer, évidemment.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
80