Je pourrais pisser sur tout çà !

...et autres poèmes de chats.
1 069 vues

...et autres poèmes de chats.

Envoyé par le-long-brick le 13 novembre 2017 à 11h20

+ 0 -

Thiche Vermisseau

À l'attention des petits fdp : Un de mes livres de chevet ...
Image de Thiche
+ 0 -

munch.imp En réponse à Thiche Vermisseau

j'en profite pour te conseiller l'excellent film de marjane Satrapi "the voices" https://youtu.be/aSX-wFy1kaU
+ 0 -

Bob_Bob En réponse à Thiche Vermisseau

C'est pas du Boris Vian, mais du Vernon Sullivan.
+ 4 -

le-long-brick En réponse à Bob_Bob Longbric

Euh, Vernon Sullivan est le pseudonyme qu'avait pris Boris Vian pour ce bouquin.
+ 1 -

Henry_Hill En réponse à le-long-brick Ver macht addikkkt

Ah, je croyais que c'était Bison Ravi.
+ 0 -

Bob_Bob En réponse à le-long-brick Vermisseau

Ouaip, c'est donc logiquement ce nom qui devrait apparaître sur la couverture du livre.
+ 1 -

munch.imp En réponse à Bob_Bob Vermisseau

Absolument pas! vernon sullivan a été créé par vian pour contrer la critique française de l'époque qui tolérait les romans noirs ou du moins sujet à une controverse "générationnelle", du moment que les écrits venaient de l'étranger(la France, une histoire littéraire.....), vian savait que cette critique lui ferait barrière d'où le pseudonyme. A l'époque cela se justifiait, aujourd'hui cela n'a plus aucun sens et puis ça ne donne que plus de valeur aux éditions originales!
+ 0 -

Bob_Bob En réponse à munch.imp Vermisseau

Je suis d'accord avec ta dernière remarque. Pour le reste, ce n'est pas juste une manip' de Vian pour duper la critique, c'est aussi un jeu assumé (il se présente tout de même comme le traducteur) et il y a un style littéraire associé à ce pseudo. Je trouve qu'on trahit un peu le livre en éludant ces détails. On trouve aujourd'hui le magnifique "La vie devant soi" d'Emile Ajar vendu sous le nom de Romain Gary alors qu'il y avait une véritable volonté artistique derrière le pseudo. Bref, je râle.
+ 0 -

munch.imp En réponse à Bob_Bob Vermisseau

pour vian, il n'y avait aucune démarche artistique, l'utilisation du pseudonyme n'aura été que pour garder son anonymat(articles,traduction...) afin de ne garder que l’essence des écrits et pas les rattacher à boris vian l'auteur, mais aussi pour les 3 ou 4 livres publiés sous ce nom(longtemps restés dans ses tiroirs et publiés en moins de 5 ans) contourner la critique, ces publications étaient totalement hors de ce qui se faisait dans le paysage littéraire franco-français et il craignait de se faire descendre pour des raisons injustifiées et peu objectives. Une fois sa nouvelle "identité" acceptée il est bien vite revenu à son vrai nom! vernon sulivan n'aura été que celui qui l'aura libéré du classicisme gluant des mètres étalon de l'époque!
+ 0 -

Thiche En réponse à munch.imp Vermisseau

Bon, j'avoue : j'ai jamais lu le bouquin à Boris.


... Par contre, le titre est bien calibré pour ces petits fdp !
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
130