En 1982, des ouvrières se mettaient en grève contre "le droit de cuissage"

1 541 vues

Au bout de 2 mois, c'est vrai, elles, elles n'avaient pas leur carrière a sauver, juste leur famille à nourrir... J'emmerde toutes ses connasses Hollywood , elles et leur conjoint, toutes ces pauvresses qui ont subit les pires saloperies et ont fermé leur gueule, des meufs qui 20 ans plus tard viennent se plaindre de fellation forcée.

Envoyé par magnussoren le 14 octobre 2017 à 00h50

+ 14 -

Nap Vermisseau

je ne comprends pas trop ta réaction dans la description, il y a des victimes complices parfois, mais ça reste rare, souvent beaucoup ferment leur gueule par crainte de représailles, ou simplement parce que le fait d'être mis sous les feux des projecteurs pour des raisons qui les font gerber les bloquent totalement.
après je sais que c'est raccord avec pas mal de faits dans l'actualité des derniers jours ou mois (regarde baupin par exemple), mais je suis perplexe vis à vis de l'intention de taper l'incruste sur le magot tel un morpion a 12 pattes, je pense plutôt que les victimes profitent du flot de plaintes en cours pour passer inaperçues.
+ 3 -

trucmoi Ver d'os

"Retranchées dans le magasin, elles ne réclamaient pas la démission du sous-directeur. Juste sa mutation, "pour qu'il comprenne""
Image de trucmoi
+ -2 -

Henry_Hill Ver macht addikkkt

Oui enfin il y a aussi eu une plainte de victime mystérieusement classée sans suite : http://www.lepo...-2164407_23.php
+ 11 -

Tormante Jeune lombric

Putain Magnussoren tu ne sais visiblement pas de quoi tu parles dans ta description.
T'as pris en compte que c'était un homme de pouvoir? Riche? Capable d'exercer des pressions dont tu ne peux réellement saisir les limites? T'as envie, toi, d'exposer tes blessures face au monde, y compris face à ton tortionnaire? Qu'on remette ta parole en cause, constamment, à ce sujet? De t'embarquer dans un combat qu'il est facile de croire perdu d'avance, qui va te pourrir ta vie pendant un paquet de temps?
Fin j'vais pas faire une liste plus longue du pourquoi du comment, hein, tu trouveras ça assez facilement si tu prends la peine de chercher. J'espère vraiment que tu le feras.
+ 4 -

Guaruda Asticot

C'est vrai que la situation fait sourire, mais souvent la psyché se bloque en se disant "c'est normale", notamment pour le monde du cinéma où la "promotion canapé" est tellement courante qu'on en parle nonchalamment. Là (mais ce n'est que mon avis), ce qui a cristallisé une réaction aussi rapide chez ces femmes de Cachan, c'est de pouvoir identifié facilement la cause du changement (la venu du sous-directeur) et de constater qu'elles ne sont pas seul, qu'il n'y a pas de victimes isolés.

Il faut aussi remettre en perspective que ces femmes d'Hollywood qui ont subi ces actes ont probablement dût le faire dès le début de leur carrière (j'avoue ne pas mettre renseigné, mais une jeune star est surement plus simple à manipulé qu'une qui est reconnue), donc avec l'espérance d'avoir une carrière et de pouvoir vivre de sa, de savoir que c'est elle la personne choisi pour le rôle et que si elle refuse ça sera une autre qui aura le rôle (et qui passera aussi par l'acte mais qui "l'acceptera" pour avoir le rôle).

Finalement dans tout ça le problème c'est le système, la société mais malheureusement aussi le cerveau de la victime qui par réflexe défensif va occulté tout ça, permettant au cycle de continuer... (Attention je ne blâme pas les victimes, c'est une réaction inconsciente).

Personnellement ma copine c'est fait violé par son ex, ça lui à quand même prit 8 ans pour arriver à le reconnaître, pourtant il n'y avait rien à gagner, elle n'était plus avec lui depuis 6 ans, n'a pas engagé de procès, mais le fait que psychologiquement ça se débloque à prit du temps parce que finalement c'était "normal" cette relation sexuelle, c'était avec son mec de l'époque, n'empêche que l'acte n'était forcé et non-consentant.
+ 1 -

Landru Ver au foyer

Celui qui n'a jamais forcé l'entrée de la salle des fêtes pour assister au concert, n'est pas mélomane.


J'appuie sur envoi et me casse en courant.
+ 3 -

Yamha Vermisseau

Comment être à la fois des "connasses Hollywood" et des "pauvresses qui ont subit les pires saloperies" ? Comment expliquer ce paradoxe, si j'ai bien compris ton propos, d'insulter en début de phrase, d'accorder un statut de victimes au milieu et de conclure vulgairement en parlant de "meufs qui 20 ans plus tard viennent se plaindre de fellations forcées" ?
C'est un risque que de vouloir juger de l'échelle des souffrances des unes et des autres comme de juger de la légitimité des plaintes en invoquant une échelle de temps... ou de conditions sociales.
Magnu, il me semble que tu as déraillé, un instant seulement j'espère. Allez hop ! un petit graissage des pignons, un réglage de la selle pour être à la bonne hauteur et voir les choses avec moins d'emportement, plus de réflexion et d'empathie, ce que l'article fait bien. N'est-ce pas ?
+ 3 -

Funstrip Asticot

Si c'est pour écrire ce genre de conneries, vaut ptêt mieux que tu te cantonne aux vélos Magnu...
+ -1 -

Ced Ver de Éire [TL;DR]

Les tribulations d'un Magnu ou le choix de la double peine...
+ 1 -

TheMetroidPrime Verxit

Je refuse de croire qu'il n'y a que Weinstein dans le cas et que les victimes de ce genre de pratiques se limitent à des femmes majeures.

Ce mec est en train de servir de bouc émissaire au sens premier du terme. Hollywood va tout lui foutre sur le dos et l'envoyer crever dans le désert pour se blanchir de tout le reste.
+ 0 -

magnussoren Ver (re-)cyclable

Alors, oui, j'ai pris en compte que le type était un homme de pouvoir, Weinstein comme le contremaitre du supermarché.
est ce que j'ai envie d'exposer mes blessures a la face du monde? Pas plus que ça, mais dans le même moment je pense que je préférerais ça que de laisser perdurer le systeme..
Apparemment, pour Weinstein, ça dure depuis une éternité, et personne dit rien, les victimes preferent donc rien faire, laissant les prochaines subir la même chose..c'est de ça dont je parle..
Elles sont toute s à se plaindre que le systeme a pu perdurer car personnes ne faisait rien, mais elle meme n'ont rien fait.;Alors oui, faire quelque chose peut etre lourd de conséquences, mais rien faire aussi...
+ 2 -

Tormante En réponse à magnussoren Jeune lombric

Tu juges cela du haut de ta distance en lieu et en temps. C'est facile de condamner l'inaction a posteriori. Le contremaître d'un supermarché en France n'a pas les pouvoirs d'un grand producteur d'Hollywood, les femmes qui travaillent dans le supermarché se connaissent et travaillent au même endroit, donc elles peuvent s'organiser...
Tu sais, le monde n'est actuellement pas le même que tu sois un homme ou une femme, les situations ne sont pas les mêmes, les réactions que tu rencontre ne sont pas les mêmes. Les pressions qu'elles ont reçues peuvent aussi venir de leur famille, de leurs amis. Tu es bien gentil de dire que tu préfèrerais lutter contre ce système plutôt que de la fermer, mais bien à l'abri devant son ordi ce genre de discours ne vaut rien, tu as une idée de l'état dans lequel tu te trouves après avoir vécu ce type d'agression? Tu crois que la première chose qui vient à l'esprit c'est: "Ah, quel pourri, je vais lutter contre le système injuste qui lui permet d'être toujours en place!"?
Franchement j'admire le courage des femmes qui portent plainte, mais blâmer la lâcheté de celles qui ne le font pas est contreproductif et blessant. Avoir envie de passer à autre chose et ne pas vouloir passer dix ans à se démêler avec les accusations de son violeur, avec des juges sceptiques, subit les moqueries, les questions inquisitrices, les diffamations, se voir rappeler chaque jour ce qui est arrivé, tu trouves ça facile?!
Si ce n'est pas le cas, comment peux tu juger avec autant de frivolité? Si c'est le cas, c'est inquiétant, vraiment.
Sans compter le fait qu'aux États-Unis, tu dois prouver que c'est bien arrivé. Tu prouves comment une fellation forcée? Surtout si elle est obtenue sans violence? Contre quelqu'un qui a les moyens de se payer les meilleurs avocats, je ne parle même pas des juges? Et dans le meilleur des cas, pour obtenir une compensation financière et un "il ne s'est rien passé si vous acceptez cet argent" que tout le monde y compris ton avocat te poussera à accepter?
Alors oui dans un monde idéal tout le monde devrait porter plainte, la justice fonctionnerait et les violeurs seraient punis. Ce n'est pas le monde dans lequel on vit, désolé pour tes illusions. Dans celui qui nous concerne, les femmes en majorité ferment leur gueule parce qu'on leur répète qu'elles parlent trop, parce qu'accuser un homme devant d'autres hommes ça ne mène à rien sans un combat long et fatigant, parce que des femmes qui ont subi un viol et qui ne portent jamais plainte, c'est banal bordel, il serait temps de s'en rendre compte.
Combien de femmes vois tu tous les jours? Parmi elles, en France hein, pas dans un pays qui détient des records de viols à la minute, une sur trois a déjà subi une agression sexuelle ou un viol (je parle de manière statistique hein, je ne connaît pas ton entourage). Combien ont porté plainte?
Si tu en connais déjà une, alors cesse de la considérer comme la norme; c'est au contraire quelqu'un de vraiment très courageux. J'espère qu'elle a obtenu gain de cause.
Et j'espère aussi que tu cesseras un jour de considérer que ce n'est pas parce qu'on ne veut pas charger en terrain miné qu'on est lâche. Il y a des nuances entre l'abandon et le courage. Beaucoup de nuances.
+ 0 -

Mylo Ver correcteur

Image de Mylo
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
90