Le croque-mitaine du XXIème siècle

Le problème est qu'il n'est pas une légende mais un vrai clown dangereux. 
http://www.courrierinternational.com/dessin/etats-unis-trump-un-clown-effrayant-aux-nations-unies#&gid=1&pid=1
https://fr.wikipedia.org/wiki/Croque-mitaine
1 485 vues

Le problème est qu'il n'est pas une légende mais un vrai clown dangereux.
http://www.courrierinternational.com/dessin/etats-unis-trump-un-clown-effrayant-aux-nations-unies#&gid=1&pid=1
https://fr.wikipedia.org/wiki/Croque-mitaine

Envoyé par Tabernakos le 22 septembre 2017 à 04h02

+ 0 -

Yamha Vermisseau

Serait-ce un signe des temps ? Quelque chose a-t-il déjà commencé ? Et je ne parle pas seulement de la personne qui a déjà fait -1 sur ce sujet... -1 que je laisse en témoignage d'une certaine forme de bêtise compulsive.
+ 4 -

Sioux7 En réponse à Yamha Vermisseau

Bah c'est surtout que "trumpiléméchan" ça va bien 5 minutes, on commence à le savoir, alors que bon, basiquement, sur bien des points, il ne fait qu'appliquer, mais avec de gros sabots les desiderata d'un état profond partagé entre le lobby énergétique et le complexe militaro-industriel, les deux aillant aussi bien le parti Démocrite que Ripoubliquains dans la poche...

Domestiquement, la presse se calme quand il fait les conneries qu'on attend de lui, bombarder l'aviation syrienne sans preuves sérieuses, génial, on le félicitait... Et jusque chez nous, sur France Inter "il se présidentialise"

Une bonne partie de ses conneries auraient été faites et seraient passées comme une lettre à la poste si ç'avait été Hillary...

Vous pensez sans doute que je délire, mais bon, Il est arrivé en poste avec des conseillers militaires non interventionnistes (denrée rare), les "démocrates" ont tout fait pour les chasser, accusant des mecs aux états de service irréprochables d'être des "pions de poutine", résultat, pour prouver que non, c'est pas un homme de Poupou, maintenant, il pioche dans l'ancien entourage Bush (qui soutenait Hillary, oui, les pire de la période Bush kiffaient tous Hillary!)
tiens, la réaction de Perle quand Obama l'a nommée secrétaire d'État et qu'elle s’apprêtait à mettre la merde en Libye, puis monter ce joli trafic d'armes libyennes vers la Syrie qui à coûté la vie à du personnel d'ambassade US:
When President Obama nominated Clinton for secretary of state in 2008, Richard Perle, one of the Iraq War’s primary cheerleaders and chairman of the Defense Policy Board in the lead-up to the war, said he was “relieved.” “There's not going to be as much change as we were led to believe.”
Il avait bien raison...

Obama se torchait avec la protection environnementale, forages en Alaska et ailleurs, "on" s'en foutait...
Il multipliait les exécutions extra judiciaires par drone, autorisait les "signature strikes", attaques aveugle de type, dans telle région, plus d'X adultes réunis, sans savoir qui ou quoi, on frappe, sans prévenir, "oups, c'était un mariage" pareil, la presse s'en foutait...
Que Bush aie refusé, puis Obama longtemps tergiversé à faire rentrer les USA dans les accords sur le climat, pareil, nafout'...
Avant ça, les guerres illégales des Bush mais aussi de Bill, les embargos meurtriers sur les médocs, tuant des millions de gosses, nafout'
Les malversations au sein du parti démocrate DNC qui ont miné la candidature d'Hillary, pareil nafout', "c'est les méchants russes" (bien que les fameux mails soient reconnus comme authentiques par le parti démocrate, et prouvent que la primaire était manipulée pour assurer une candidature Hillary)
Alors que c'est surtout cette insistance à ce que ce soit elle et surtout pas Bernie qui leur aura couté la présidence ...

Ce mec permet de vider l'abcès que crée la différence entre l'image que les US projettent par le soft power, et la réalité des actions avec son absence de raffinement, ce mec est une verrue sur le pif au lieu d'un abcès qui suppure tranquillement, mais hors du regard des foules, sinon, c'est, business as usual!
+ 0 -

Yamha En réponse à Sioux7 Vermisseau

Oui, d'accord. Et alors ?
Après les habituelles démonstrations dans le registre de "c'était pas mieux avant", que doit-on dire, penser ? Je comprends ta démonstration et ton intention de remettre en perspective ce que l'outrance de Trump tendrait à masquer ou faire oublier. Mais une fois cela fait, une fois alimentés à qui mieux mieux des points de vue comme ceux, ci-dessous, de H_H et TheMetroidPrime, doit-on déclarer qu'il est vain de caricaturer, de moquer, de dénoncer, d'agir contre (comme on peut, il est vrai) une boursouflure comme Trump ?
+ -1 -

Henry_Hill Ver macht addikkkt

"un vrai clown dangereux" Plus ou moins dangereux que Obama ?
+ 2 -

Nap En réponse à Henry_Hill Vermisseau

je t'invite à revoir la définition de Croque-mitaine, parce que c'est exactement ça.
il n'est pas beaucoup plus dangereux qu'un autre, mais il représente un peu l'esprit "est un personnage maléfique présenté aux enfants pour leur faire peur et ainsi les rendre plus sages"

en gros ce que beaucoup de pro trump défendent vis a vis de la corée du nord par exemple.

et je suis un peu d'accord avec cette définition, dans la mesure ou il n'a pas les pleins pouvoirs.
+ 6 -

TheMetroidPrime Verxit

Et bien et bien. Après Voldemort, Dark Vador, Sauron, Lex Lutor, [insérez méchant de pop culture], je vois que la créativité des caricaturistes se porte toujours aussi bien.

Vivement la sortie de Star Wars 8, histoire qu'on ait des caricatures de Trump en Snoke.
+ 1 -

Pea Vermisseau

Les deux minutes de la haine
+ 5 -

Mylo Ver correcteur

Image de Mylo
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
127