Kan un geek qui n'a pas la flemme tient à prouver un truc !

3 959 vues

Dsl, c'est anglophone, et c'est un peu long, en tout cas, un mec motivé, c'est beau à voir!
En 4 mois d'essais et d’itérations successives cet expatrié US en Chine est passé du test de faisabilité dégueulasse à l'intégration franchement parfaite d'un port jack à son Iphone 7 (après en avoir précédemment construit un de ses mains, de pièces d'occasion https://www.youtube.com/watch?v=leFuF-zoVzA&t=397s ), il en a bavé, et a beaucoup appris, mais il l'a fait, prouvant par la même que l'exclusion du jack des modèles récents par Apple n'est qu'un pas de plus dans les stratégies commerciales de merde, et rien d'autre.

Bref, se réapproprier la maîtrise technique, c'est bien!
(Et ne pas acheter à une boîte dont le modèle économique consiste à te prendre pour un con, c'est mieux!)

Envoyé par Sioux7 le 12 septembre 2017 à 19h28

+ 19 -

turlututuchapopointu Jeune lombric

Je suis farpaitement d'accord !
Capitalisme de merde !
...
Envoyé depuis mon iPhone.
+ 0 -

Sioux7 En réponse à turlututuchapopointu Vermisseau

Certes, certes, on peut y voir ce côté, si on analyse pas...

Ça n’a rien à voir avec le fait que l'acquisition de l'objet ou non d'un échange marchand (ce qui en soit n'implique pas nécessairement le capitalisme) ni que la société qui fournit le produit soit de nature Capitaliste actionnariale,individuel ou familial, ou coopérative, ou que sais-je!

#1: si c'était l'idée de lutter contre le grand Kapital, sur des pièces d'occase, Apple ne touche pas un rond, de ce point de vue, ça cadrerait plutôt bien, même si ce n'est pas le but de la chose...
#2: L'idée qui sous-tend ce hack ce n'est pas l'abolition de la propriété privée des moyens de production, c'est un mélange de:

-"ce serait plutôt cool d'avoir le contrôle de ses propres objets" pour l'idée générale
(ce qui implique de restaurer un rapport de propriété réelle de ses biens de consommation à la place de ce vers quoi l'on tend, le "c'est à toi, mais tu n'as pas le droit d'y faire ça, ça, ça, ça, ou ça, ou encore ça, et nous pouvons nous, modifier dans ta poche ta "propriété" que cela te plaise ou non!"

- "je veux l'objet X, mais sans le downgrade qui le prive volontairement d'une fonction basique!"
(Ce qui, si la simpliste théorie de l'offre était vraie, n'adviendrait pas, mais est fréquent dans une société de consommation cornaquée par des sociétés proches du monopole par des biais artificiels. (Apple en fournissant l'exemple type, avec sa stratégie commerciale bifide, hameçonner par le Statut, et ferrer par l'incompatibilité, poussant le péquin a changer totalement d’écosystème informatique face aux obstacles artificiels à l'interopérabilité)

Ses motivations profondes, je les ignore, c'est peut être du suivisme moutonnier, avoir l'objet que la pub à promu, dont le possesseur croit qu'il lui conférera symboliquement des caractéristiques personnelles et sociales qu'il envie, mais j'en doute! Ce n'est pas le genre d'individus qui persévèrent dans ce genre d'entreprises!
Y'en à peut être une part, mais perso, je suspecte que sa gratification sociale, il la trouve non dans la possession d'un marqueur social standard, mais dans la reconnaissance de ses pairs et éventuellement dans celle de ceux des utilisateurs lambdas à qui il rendrait possible d'obtenir ce dont ils se sentent "privés" (nonobstant que rien ne les "force" à rester chez Apple, à part l'investissement, la pression sociale, la pub, leur bibliothèque itunes, que sais-je...)
Bref, un égo nourri par un comportement valorisant et/ou altruiste, et probablement aussi un petit côté challenge, "puisqu la compagnie X à prétendu à l'impossibilité, je prouverais que je peux/qu'ils mentent!
Probablement proportionnellement plus "j'ai fait" que "je possède"!


Pour conclure, le principe Capitaliste est éminemment critiquable, a fortiori ses avatars récents, il n'est pas consubstantiel à l'Homme, et n'est par ailleurs qu'un phénomène récent à l'échelle de l'histoire des sociétés humaines, mais c'est pas l'objet de la vidéo...

S'il fallait à tout prix plaquer une théorie d'économie politique sur ce hack, on peut dire que ce qu'il fait là, c'est d'obtenir dans les faits ce que le Libéralisme classique prétend offrir...
+ 8 -

Nilark En réponse à Sioux7 Vermisseau

Bordel que c'est long :o
+ 2 -

Libel Vermisseau

Pour ceux qui peuvent supporter l'accent américain et les grimaces "à la Friends" du monsieur plus de 30 minutes...
+ 1 -

Personne

Il parle beaucoup trop du nez ce monsieur, beaucoup trop.
+ 5 -

le_freeman En réponse à Personne

Comme beaucoup d’américains ; l'accent américain est très nasal.
+ 9 -

Bellus En réponse à Personne

Il parle surtout beaucoup trop anglais.
+ 1 -

pYranha En réponse à Bellus Lombreek

L'anglais est LA langue commune. Si tu ne la parle pas, je suis désolé pour toi, mais la majorité du contenu sur le web est en anglais, et je ne peut pas y faire grand-chose.
+ 1 -

_pepe_ En réponse à pYranha

L'anglais n'est que la langue la plus parlée/écrite sur le web (juste devant le chinois) avant tout parce que les sites sont majoritairement américains et que l'anglais sert souvent de langue véhiculaire aux quelques 500 millions de personnes qui contribuent à ses contenus (qui toutefois ne représentent qu'une petite partie des 4 milliards d'utilisateurs d'Internet).

Mais Internet est essentiellement organisé en communautés, qui parlent leur propre langue maternelle, et dans lesquelles rien ne justifie qu'on y « bouffe » de l'anglais hormis la volonté de certains participants, souvent pour des raisons de soumission culturelle ou de snobisme.

Concernant les sites que je fréquente ou auxquels je contribue, sur pratiquement tous les sites français (à l'exception notable de LLB) et jusque dans les rubriques francophones des forums américains, on ne parle QUE la langue de Molière, les citations de textes anglais sont systématiquement traduites, et quiconque déroge à ces règles est dûment houspillé. Et sur ceux qui proposent des contenus internationaux, il s'avère que les autres langues passent souvent devant l'anglais. Il n'y a guère que sur les sites étrangers non anglo-saxons qui recherchent un lectorat international (par exemple du fait d'une communauté linguistique native trop restreinte) qu'on donne volontiers dans la langue de Shakespeare.

Le recours à l'anglais sur la toute petite partie d'Internet qu'on a matériellement le temps de visiter n'est absolument pas une fatalité, mais le résultat d'un choix. On ne peut donc pas prétendre qu'il n'y aurait pas grand chose à y faire, alors qu'il suffirait souvent d'éviter de poster des contenus en anglais ou de se donner la peine de les traduire.

Donc je plussois : « Il parle surtout beaucoup trop anglais. »
+ 4 -

Djeez En réponse à _pepe_ Vermisseau

je suis navré de te dire mais en ne suivant que les sites français tu t'exposes facilement à la censure médiatique française et tu pourrais trouver des choses plutôt cocasses dans des presses étrangères sur la France,

Tu as aussi l'humour qui est différent en fonction des pays et grâce a l'anglais on peux s'y retrouver avec les différentes nationalités pour échanger des blagues qui font un flop dans un pays et vont être un véritable même dans un autre, je trouve ça vraiment appréciable, après loin de moi l'envie de défendre l'idée il faut que tout le monde parle anglais mais je pense que tu y gagnes a parler anglais et pouvoir t'instruire (oui même apprendre des conneries et mémoriser des trolls c'est s'instruire chacun sa culture!) avec des sites qui sont partagés par beaucoup de nationalités et donc des mentalités bien plus diversifiées (du meilleurs comme du pire bien évidemment).

Et l'anglais représente entre 30 et 50% de la totalité du web donc c'est quand même triste de passer à coter de tant de contenu dans une langue qui pour les français est souvent la plus utile à connaitre, même sans voyager nous sommes la 1ere destination touristique mondiale donc même sans sortir de notre territoire nous pouvons être amener a communiquer avec des personnes qui ne parlent pas français. Ceci dit c'est un choix, chacun fait bien ce qu'il veut :)

Même si pour cette vidéo, pour moi le problème ne venait pas de l'anglais mais du machin qu'il transforme que tout le monde se bat pour avoir et qui coûte entre 700 et 1200€ quand je vois que mon téléphone fait la même chose pour 100€
+ 0 -

_pepe_ En réponse à Djeez

Désolé, mais je ne vois pas le rapport avec le fait de devoir « bouffer » de l'anglais sur un site francophone. Parler français n'a jamais empêché de pas de parler de ce que font les anglo-saxons.

Quant au sujet de la vidéo, le fait qu'on trouve des appareils à 100€ qui font ce que le machin à 1200€ prouve bien qu'il est complètement stupide de s'embêter à rajouter une prise jack sur ce dernier. Si c'est le but, alors le mec est tout simplement un imbécile.
+ 0 -

Djeez En réponse à _pepe_ Vermisseau

ba disons que si tu interdit tout contenu qui n'est pas en français ou qui n'est pas traduit tu auras simplement moins de diversité car tout le monde n'a pas la motivation de traduire certaines vidéos ou même de longs textes ou encore des blagues qui ne peuvent pas se traduire car se sont des jeux de mots.
Après je le répète chacun fait comme il veut.
+ 0 -

_pepe_ En réponse à Djeez

Certainement.

Mais comme on n'a déjà matériellement pas le temps de voir suffisamment de contenus intéressants en français, alors on ne perd pas grand chose en n'étant pas abreuvé par un flot d'imbécilités en anglais sur les sites français.

Car cela n'empêche personne d'aller voir par ailleurs des contenus en anglais sur les sites anglophones (ce que je fais régulièrement, mais de manière ciblée) et, lorsque cela présente un intérêt réel, de les faire partager sur les sites français au travers d'une traduction ou d'un court résumé en français, avec un lien pour ceux qui souhaiteraient effectivement avoir la source en VO pour approfondir la question.

Je suis persuadé qu'on prendrait encore moins la défense des contenus en langue étrangère sur les sites français s'ils étaient vraiment représentatifs de la diversité d'Internet, notamment en ce qui concerne le chinois et l'espagnol (qui ensemble dépassent l'anglais en terme de contenus sur Internet), voire l'arabe ou le portugais.
+ 3 -

le_freeman En réponse à _pepe_

Laisse-moi te dire une chose : je suis traducteur technique, fouiner sur Google pour comprendre ce que je lis c'est 50 % de mon boulot. La pertinence des contenus anglais par rapport aux contenus français est sans commune mesure. à chaque fois que j'ai tenté une recherche en français sur n'importe quel sujet, j'ai toujours été impressionné par la quantité absolument famélique de contenus francophones comparativement aux contenus anglophones. Alors on peut peut-être trouver en Français les dernières recettes de masque de beauté ou comment démonter et remonter le dernier iPhone à la mode, mais dès qu'il s'agit de trouver de la documentation en français sur les différentes versions du Mosin-Nagant, des conseils pour corriger un défaut de feuillure sur une carabine DSM-34, de la documentation précise sur les différentes versions du Leica M3 associé à leurs dates de fabrication respectives, ou les dimensions exactes des électrovannes utilisés dans le système d'écran d'azote d'une citerne de stockage cryogénique du modèle untel, tu peux toujours te brosser.
Dès que l'on s'éloigne des centres d'intérêt "majoritaires" ou que l'on souhaite gratter un peu dans un domaine, l'Internet francophone est navrant aussi bien en quantité qu'en qualité.
+ 0 -

_pepe_ En réponse à le_freeman

Je suis persuadé qu'on ne fréquente pas les mêmes sites. Soit tu ne fréquentes pas les bons sites français et ignore les très mauvais sites anglais (ce qui pourrait s'expliquer par les référencements par les moteurs de recherche), soit on ne partage pas du tout les mêmes centres d'intérêt.

Quoi qu'il en soit, ça ne justifie pas qu'on nous fasse bouffer des textes et des vidéos en anglais sur des sites français dont la plupart des visiteurs ne comprend pas la moitié de ce type de contenus.
+ 4 -

Sioux7 En réponse à _pepe_ Vermisseau

Sur le principe, je vous suis, il est bon de parler sa propre langue, mais quid du cas ou la source primaire est anglo-saxonne, sans source secondaire dans quelque langue que ce soit?

Qu'aurais-je du faire?
M'abstenir de partager un contenu que je jugeais intéressant, et qui à remporté l'adhésion de certains, sous prétexte que tous ne le comprendront pas...

Sous-titrer tout?
J'ai déjà joué à ça, et pour le faire bien, bien que sois peu ou prou bilingue et tape raisonnablement vite, le nombre d'heures de boulot monte vite! (je ne parle pas des merdes genre "fastsub" avec un faux sens toutes les deux phrases, un niveau de langue déplorable et des fautes de frappe partout)
J'avais fait ça pour une amie ne parlant pas un pêt d'anglais, certes il s'agissait de traduire un D.A. de Rob Zombie, à l'anglais ardu, argotique riche en sous entendus, et bourré de références, pour essayer de sauvegarder tout ça, je peux vous le dire, c'est un vrai métier, certes c'est pas infaisable, mais gratos, sur son temps libre, faut en vouloir, vous êtes sans doute tous très charmants, mais je ne kiffe pas assez votre sourire ni vos hypothétiques croupes pour ça!

Et que faire de ceux qui ne veulent pas des sous-titres, qui se prétendent incapable de lire et de suivre?! Faut il avoir son petit studio de doublage?

Bref, il ne faut tout de même pas galèger! Quand une version bien traduite correcte existe,qu'un article bien écrit reprenant le sujet d'origine peut se trouver en français, ou qu'une traduction potable peut se pondre rapidement OK...

Mais là, désolé, je n'allais pas passer la soirée dessus, ça aurait impliqué d'écrire les sous titres, de les incruster, puis de laisser l'ordi mouliner le rendu pendant X heures (bé oui, il est loin d'être neuf), uploader encore pendant un temps certain (sur tutube, vu que le fichier est très probablement trop gros pour LLB) idéalement d'obtenir un accord du Gars et sinon de risquer d'avoir la vidéo supprimée par YT...

Ps: Je suis convaincu qu'un contenu en anglais correct est bien moins destructeur qu'un gloubiboulga parsemé de Franglais/globish.
Dans un cas, on le comprend, ou l'on ne le visionne/lit pas, dans l'autre on le subit qu'on le veuille ou non...

Le drame n'est pas de pouvoir comprendre d'autres langues (et bien des victimes de la "culture" globale en sont tout à fait incapables), mais amha de ne plus pouvoir convenablement employer la leur, ou d'en avoir honte, mentalité de colonisés...
Il y'à une différence entre comprendre quelque langue étrangère, sans se renier, et être de ceux qui "voudraient être", et qui fascinés, décorent leurs appartements de tirages sur toile foireux, paysages de "Nouilles Orques" ou de "Cent Francs Cisco" vu que le rayon déco de leur supermarché le leur propose (nulle vue des Alpes, de Rome, ou de Tombouctou, c'est ça ou les aphorismes de Ben et les photos de chatons) et qui se vautrent lamentablement dedans, englués dans un syndrome pavlovien à force d'avoir vu matraqué sur leur écran que "là bas" c'est cool, et ici non...
"Soft Powère"
+ -1 -

_pepe_ En réponse à Sioux7

Il se trouve qu'il existe plusieurs sujets en français à propos de l'ajout d'une prise jack sur un iphone 7. On trouve notamment des résumés et des discussions en français sur cette vidéo-ci, qui permettent d'en avoir les informations essentielles sans avoir à passer une demi-heure à la visionner en s'efforçant de comprendre l'anglais nasillard du type.
+ -1 -

zebilaweed2 En réponse à _pepe_ Vermisseau

le gros lourd.
+ 2 -

magnussoren Ver (re-)cyclable

moi je trouve ça bien, et pour avoir commencé la MAO y'a 25 ans, si on exepte les soudages de processeurs, je me retrouve complétement ;)
+ 0 -

_pepe_

« ... prouvant par la même que l'exclusion du jack des modèles récents par Apple n'est qu'un pas de plus dans les stratégies commerciales de merde, et rien d'autre. »

Heu... la preuve de quoi ? Et dans le même genre, la prochaine fois on aura une vidéo sur le thème « j'ai réussi tout seul à rajouter un allume-cigare sur ma Clio 1 RL » avec en conclusion « ça prouve bien que chez Renault c'est rien que des gros méchants qui ne pensent qu'à nous n*quer » ?

Si l'on part du principe que le casque filaire et l'iPhone sont indispensables, alors on devrait plutôt juste y voir une erreur stratégique. Mais en réalité le premier est juste pratique, et le second est complètement évitable.

On notera que la gamme de produits de la marque à la pomme a historiquement toujours été réduite, et qu'on est toujours libre d'acheter l'un des nombreux modèles de smartphones avec prise jack chez la concurrence. La disparition de cette prise (qu'on produit depuis déjà 53 ans et qui relève d'une technologie vieille de 140 ans) apparaît donc plutôt comme un choix d'évolution technologique ou ergonomique, d'ailleurs parfaitement logique si l'on considère la tendance actuelle à se débarrasser totalement des fils sur les appareils (4G, Wifi, Bluetooth, chargeur à induction...), quand bien même on ne serait (comme moi) pas du tout d'accord avec cette tendance.


Sinon, au-delà de l'aspect ludique et spectaculaire du projet de cette vidéo, je doute que ce bricoleur ait forcément conscience de toutes contraintes qu'impose la conception d'un smartphone. Trouver un peu de place pour rajouter une prise et un circuit est une chose, mais continuer par exemple à garantir la CEM, l'étanchéité, la rigidité mécanique, la résistance au choc ou l'innocuité du casing vis-à-vis de la batterie (qui est potentiellement une vraie bombe, faut-il le rappeler) en sont bien d'autres moins évidentes. De ce point de vue, il est plus pertinent de re-concevoir complètement un appareil avec une prise que d'en rajouter une sur un appareil qui n'a pas été prévu pour en avoir.
+ 1 -

Sioux7 En réponse à _pepe_ Vermisseau

Quand je dis "prouvant que", c'est en regard d'une conf. Apple que j'ai eu le déplaisir de subir chez un pote malheureusement lamentablement lobotomisé par la pomme.
Il à tenu à regarder la "keynote" de bout en bout tandis que nous buvions un verre,
Lors de celle ci, l'intervenant présentant les nouveautés à entre autres précisément expliqué que si la prise jack sautait, c'est par ce que le téléphone était physiquement "tellement fin qu'il était impossible d'en intégrer une" (et ce faisant menti...)

On s'est marrés, "plus fin, avec les téléphones qui plient, c'est tellement utile" on à trouvé ça con, et moins d'un an après, il l'à acheté...

La force d'Apple c'est pas tant le premier achat, qui peut se faire au cahier des charges, c'est d'avoir réussi à créer une suite matérielle très intégrée, violant systématiquement les standards afin d'en complexifier outrageusement l'interopérabilité avec du matos non Apple...
Des ports dédiés, parfois plus gros, n'apportant pas plus de fonctions, mais toujours, surtout, quelque chose qui ne se connectera nativement qu'avec de l'Apple de même génération, sauf à user d'adaptateurs à la fragilité indécente, durée de vie un an max en usage réel, Apple ou sous licence, une forme de "taxe" pour le droit de le connecter à autre chose...

Ceux que la pub a accrochés, qui cèdent à la pression sociale de leur milieu, dépités par la difficulté à bouger de la musique de leur pc à leur téléphone etc. remplacent peu à peu l'ensemble de leur chaîne de produits technologiques... On leur vend un cocon de facilité dont l'extérieur à été soigneusement garni d'épines!

Les tendances d'évolution technologique dont vous parlez, c'est une chose, si le sujet vous intéresse, je vous recommande l' "âge du plip" une histoire des techniques
Un des points que l'auteur observe, justement, c'est que lorsqu'il y a nouvelle techno, sur les produits d'usage courant il y a toujours une période de doublette. L'usage archaïque passe par une longue période de déshérence, de majoritaire à désaffectée, et n'est ôté que des années après, lorsque tous s'y sont fait et que les produits afférant à la technologie archaïque ne quittent plus les rayons depuis déjà quelques temps...
Le démarreur électrique est inventé en 1911, très fréquent dans les années 30, mais la manivelle reste jusque dans les années 40 voire 50 (2cv); Le "fameux" "plip" est inventé en 1978, la plupart des modèles ou toujours une portière à clef (et plip)!

Là, Apple à plus qu'anticipé sur cette évolution, oui, la dent bleue, c'est pratique, (mais pas sécure) mais le coût d'un casque audio filaire au son et à la construction correctes reste très inférieur à celui d'un modèle bluetooth équivalent, la baisse de vente des casques filaires n'était pas du tout marquée, etc...
Nombre de fanboys Apple ont ragé d'avoir raqué X brouzoufs pour je ne sais quel casque à la qualité réelle ou supposée, et 99% ont plié, ont acheté un adaptateur, puis deux, puis râlé car ils ne pouvaient et charger et se brancher en audio, puis remisé leur beau casque pour en prendre un autre, sans partir à la concurrence, une fois habitué, "on" est un client docile, Apple sait rendre captive sa clientèle)
+ 0 -

_pepe_ En réponse à Sioux7

Si l'iphone ne te convient pas, alors n'en achète pas. Et si la keynote d'Apple te hérisse le poil, alors ne la regarde pas. Mais tes états d'âme ne justifient pas qu'on subisse 33 minutes de vidéo sur le sujet.

Ton point de vue ne change en rien l'absence de preuve apportée par l'expérience menée par le type de la vidéo concernant la stratégie commerciale supposée d'Apple.

Comme je viens de l'indiquer, rajouter une prise jack sur un appareil ne se résume pas à percer un trou pour mettre cette prise. Tout le reste doit continuer à suivre, alors qu'on sait que même en prenant d'infimes précautions les fabricants arrivent parfois à se rater pour un rien (manque de robustesse, dysfonctionnements, pannes récurrentes, explosion de la batterie...). L'épaisseur d'un iphone 7 est de 7,1 mm, et celle d'un socle jack miniature standard de 6,2 mm, ce qui ne laisse que 2x0,45 mm pour garantir les autres fonctions que j'ai rappelées dans mon précédent commentaires et qu'on semble un peu trop opportunément oublier.

En dehors de toute exagération commercial par ailleurs très compréhensible, sur le plan technique l'annonce concernant cette prise est du même ordre que celle que ferait un type de chez Renault présentant un nouveau véhicule capable de transporter un éléphant. En pratique, je suis certain que quelqu'un arriverait faire de même avec une Kangoo, et (en suivant le même principe qu'ici) qu'on pourrait accuser Renault de mener une stratégie commerciale inacceptable en nous vendant très cher des produits dépassant nos besoins réels... sans penser un seul instant que le transport d'un éléphant dans une Kangoo n'est ni sûr ni garanti.

D'une manière générale, les arguments tendancieux et approximatifs des anti-Apple (pourtant censés ne pas être concernés par ces produits puisqu'à les entendre ils ne devraient pas être clients), ne semblent pas meilleurs que ceux des pro-Apple ou des commerciaux de la marque. C'est à se demander qui sont les plus cons.
+ 9 -

le_freeman

Continuez à ne rien biter à l'anglais, ca paye mes factures =)
+ 2 -

Moossman LoMBriK addict !

Génial ce mec !!!! Est-ce qu'il pourrait me remettre le jeu snake dessus maintenant?
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
57