Moteur, ça tourne

857 vues

Le dopage c'est tellement has been

Envoyé par vwseb le 6 septembre 2017 à 21h17

+ 2 -

magnussoren Ver (re-)cyclable

pour apportez de l'eau a ton moulin : https://www.you...h?v=t8lZBLsLeV8
+ 0 -

Sioux7 Vermisseau

Pté, mais le narrateur est franchement pas technicien!

Le cuivre pur, c'est pas magnétique, c'est diamagnétique, et je doute qu'un magnétomètre stricto sensu le repère du coup... (mais c'est peut être l'intérêt de l'aimant embarqué dans la coque, générer un champ que le cuivre génère un contre champ par diamagnétisme)

Enfin, si l'UCI voulait vraiment tester, clairement, efficacement, et chopper 99.9% des moteurs embarqués, (ce qui n'est visiblement pas le cas), les caméras thermiques suffisantes à détecter ce genre de diff de températures en fonctionnement coûtent de moins en moins cher!
Quitte à faire dans le smart gadget, le smartphone issu d'un partenariat FLIR/CAT est largement suffisant sur les plages de températures concernées, revient à l'unité à entre 500 et 600 boules, et existe peut être même en Chinois à 2x moins cher.
Flir fait un module standalone qu'on peut brancher sur n'importe quel tèl ou tablette Android pour ~= 300 brouzoufs...

Avec autant de gonzes que les promeneurs de tablettes, mais là équipés d'imagerie thermique, placés a intervalle régulier, en civil, sur le parcours sur les endroits ou un coup de moteur est profitable, ça ferait déjà du tri!

Mais le plus radical, ce serait un foutu scanner à bagages d'aéroport pour radiographier les vélos!

D'occasion, c'est à la portée financière d'un foutu électronicien Youtubeur,
https://www.you...eature=youtu.be

On ne me fera pas gober que ce genre de choses n'est pas accessible à une organisation a gros budget du genre de l'UCI, ni qu'il n'y à pas déjà de machines assez large pour passer un vélo sans démontage, dispos dans le commerce ou ne nécessitant que des modifs minimes pour les adapter à la radiographie de vélos à la chaîne!...
Donc, allez, mettons en 2, ou 10, ou 15, chargés sur la remorque d'un camion aménagé pour les trimballer, modifié de sorte à ce que les machines soient aisément accessibles à l'arrêt et que le flux de vélo à radiographier se fasse bien, genre une plateforme de chargement des scanners d'un côté, de déchargement de l'autre, et puis c'est marre...
Les écuries cyclistes se chargent de la manut', un mec à l'entrée charge, presse un bouton, le scan démarre, le contrôleur valide machine par machine s'il n'y à rien de visible qui soit louche, un mec à la sortie récupère le vélo et presse un bouton pour libérer la machine pour le suivant, Quand ça couille l'opérateur ne libère juste pas la machine n° X au vélo suspect avant qu'un huissier ou assimilé ne soit là pour foutre le vélo assimilé sous scellés.
Faut voir combien ça pourrait passer de bécanes à l'heure, mais comparé au contrôle actuel, m'est avis qu'avec tout au plus une poignée de camions, à raison de 4 ou 5 opérateurs par cammetard pour la redondance et le roulement, qu'ils soient frais histoire de ne pas piquer du nez sur un taff monotone, et c'est bon!
Franchement, je doute que ça revienne bien plus cher que l'achat de quelques centaines d'Ipads avec une coque spéciale bidon et surtout que le salaire des gonzes qui promènent les tablettes parmi les dopés, euh, pardon, les coureurs!
+ 0 -

gobes En réponse à Sioux7 Jeune asticot

Certes oui, mais faut bien faire rêver bébert.
Inscrivez-vous ou Connectez-vous pour envoyer un commentaire
98